Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 01:46

 

La photo du jour

 

FEVRIER 2016 : JOUR 8 / CANYON DE CHELLY

Un de nos points de vue préférés de l'ouest américain...

 

Le Canyon di Ché, comme il faut le prononcer, n'était pas une étape prévue dans notre trip cette année... mais Martine ayant soupiré deux jours plus tôt : "Quel dommage qu'on ne puisse pas repasser par le Canyon de Chelly"... ben... j'ai juste répondu qu'en fait, on pouvait ! (même si cela nous faisait faire un détour de plusieurs kilomètres sur notre trajet vers Monument Valley...) Il ne nous restait plus qu'à persuader Norbert de la nécessité absolue de faire ce détour ! (c'est lui qui conduit...)

 

 

Lorsque nous avons découvert ce National Monument en 2013, sous la pluie et les éclairs, ce fut un coup de coeur pour tous les trois... ce site méconnu, qui s'admire à partir de deux rives longeant deux failles d'environ 1km de large sur 40km de long, nous avait enchantés non seulement par ses paysages mais aussi par la gentillesse de ses habitants (les indiens Navajo ont le droit d'habiter le canyon, ce qui est exceptionnel pour un National quelque chose...)

Et en plus, l'entrée est gratuite !

Alors adieu Navajo National Monument et autre Mexican Hat prévus aujourd'hui... on change notre programme !

 

Carte du Canyon de Chelly

Plus d'infos sur le canyon de Chelly (géologie, histoire)

 

Un exemple de notre rangement scientifique et chronologique mais pas diététique : on a dû faire des provisions alimentaires car on part pour deux nuits à Monument Valley qui n'est pas célèbre pour ses supermarchés... heureusement le Wal-Mart de Page n'a plus de secrets pour nous ! (Si vous êtes observateurs, vous pourrez noter qu'il y a moins de quantité d'eau que de Bud...)

 

En chemin, on s'arrête aux abords de Kayenta, à proximité de l'Hôtel Anasazi Inn où nous avions logé en 2005 sans remarquer que le paysage était aussi joli... comme quoi, il faut revenir plusieurs fois !

 

On longe la Valley Of The Gods que nous ne traverserons donc pas encore cette année (et pourtant nous avions un 4X4 pour faire la piste... on reviendra !)

Norbert est épanoui...

 

...tandis que Martine se rétrécit ! Bon, faut dire qu'elle, elle est du côté de la neige !

 

La route vers Chinle est très belle... le ciel est magnifique, il fait 18°C et aucune brûme de chaleur en vue... vive l'hiver !

 

Nous voilà arrivés sur la rive sud et on va s'arrêter à tous les points de vue : pas de pluie, on va prendre le temps d'en profiter cette année ! Ici, le Tunnel Overlook.

 

C'est là que je craque hyper fort pour cette pierre que l'artiste finit de peindre devant moi : "10 dollars et vous pourrez me prendre en photo avec" me dit-il avant de prendre le temps de m'expliquer la signification de tous les pictogrammes... Moi j'adore, j'achète et j'oublie de tirer la photo cadeau... il me la réclame ! Du coup, je lui promets de mettre ses coordonnées sur mon blog...  Antonio Corral, PO Box 324, CHINLE, AZ 86503 (je garantis rien, tout est peint sur la pierre !)

 

Ensuite c'est le Tséyi' Overlook (c'est de ce mot navajo que provient le nom du site... cela signifie le "Rock canyon"), où l'on peut voir quelques fermes et la belle couleur ocre rouge du ruisseau Whisky (non, non, je n'invente rien) qui serpente au fond du canyon... 

L'occupation du site remonte à près de 4 500 ans mais les indiens Navajos l'habitent depuis le 18ème siècle: ils y font de l'élevage et cultivent maïs, courges et haricots. Le Canyon de Chelly est pour les indiens un haut lieu de la résistance contre les espagnols puis contre les américains du temps de Kit Carson... c'est dire l'importance de ce lieu pour la communauté Navajo.

 

Oui, je sais, je cache un peu le paysage... mais les photos de moi ne sont pas si nombreuses ! Et puis je porte une tenue camouflage...

 

Nous on aime beaucoup l'opposition des couleurs roche/verdure qui fait la particularité de ce canyon

 

Voici l'endroit où les deux failles formant le canyon se rejoignent : c'est le Junction Overlook où des ruines pueblos sont visibles dans les cavernes en haut à gauche (mais pas pour vous... sauf si vous cliquez, peut-être !)

 

J'ai bien zoomé un peu mais c'est pour pouvoir admirer de plus près les vagues de pierre...

 

Et voici la fameuse photo "ici-c'est-très-beau-mais-ça-manque-de-bière" !

 

Le White House Overlook est déjà superbe en soi...

 

à droite

 

comme à gauche

 

...mais son intérêt principal réside dans les ruines d'un habitat pueblo (cad anasazi) vieux de plus de 1000 ans, dont la couleur claire de quelques bâtiments est à l'origine du nom.

 

Allez, j'ai pitié, je rapproche cette fois !

 

Oui, j'ai un bon zoom quand je veux... (et en plus, cette fois-ci, on n'a pas oublié nos super jumelles Steiner, alors on se régale) Admirez aussi les pictogrammes dessous.

 

C'est le seul endroit où l'on peut descendre dans le canyon sans guide, sur un chemin de randonnée (4,6km AR) grâce auquel on peut se rapprocher des vestiges après avoir traversé la rivière : il y a d'ailleurs un sportif qui y fait son jogging du matin... ya pire comme trajet de remise en forme !

 

Sur les rochers du Face Rock Overlook.

 

Au Sliding House Overlook...

 

...on a deux Mesa Merdier (voir glossaire...) pour le même prix.

Ok, ok, je zoome...

 

Des rataillons de murs, quoi...

 

La déco est à revoir...

 

Bon, c'est vrai, les apparts ne sont pas terribles mais le jardin est extraordinaire !

 

On termine avec le plus spectaculaire, le Spider Rock Overlook et son monolithe de 250m de haut sur lequel la femme araignée stocke les os des enfants désobéissants (sglurp... mes élèves ont du souci à se faire !)

 

Dans la culture amérindienne, la déesse Spider Woman est à l'origine du monde. Elle vit au sommet du Spider Rock et a, depuis la nuit des temps, toujours soutenu et aidé les Navajos, notamment en leur enseignant le tissage.

 

Une multitude de légendes existe au sujet de Spider Woman, comme celle d'un groupe de jeunes Dineh (= peuple dans la langue navajo) qui, poursuivis par une tribu ennemie, sont arrivés aux pieds du Spider Rock, recherchant désespérément un endroit où se cacher. Ils ont alors été sauvés par Spider Woman qui leur lança une corde de soie afin de grimper jusqu'au sommet. La version navajo de Raiponce, en fait...

 

Nous, c'est une aire de pique-nique qu'on a cherchée désespérement depuis qu'on est dans le parc... (en fait, il n'y en a qu'au Visitor Center...) Du coup, on décide qu'on ne trouvera pas plus bel endroit pour se substanter et on s'attarde longuement sur le site... on aime ! Et en plus maintenant, c'est beau et on a la Bud !

 

Diaporama : Les Spiders Women
Diaporama : Les Spiders Women
Diaporama : Les Spiders Women
Diaporama : Les Spiders Women

Diaporama : Les Spiders Women

Pendant que Norbert était reparti à la voiture chercher la glacière, un américain qui passait par là, subjugué par notre beauté, nous a prises en photo sous toutes les coutures... avec l'apn de Martine (oui, bon, ok, c'est nous qui lui avons demandé... et il n'en a pris qu'une !)

 

Diaporama : Chasseur d'apparts...
Diaporama : Chasseur d'apparts...
Diaporama : Chasseur d'apparts...

Diaporama : Chasseur d'apparts...

Au retour, arrêt au Visitor Center avec, comme toujours, plein d'infos intéressantes sur la géologie, la faune et la flore, puis visite d'un hogan aménagé... oui mais non !

 

 

Le Nota Bene crucial du jour :

Là, c'est la même photo du hogan que celle que j'ai tirée et mise dans le diaporama ci-dessus mais celle-ci a été prise par Martine... Alors, pour reconnaître facilement dans ce blog les photos prises par Martine, je vous donne un indice : y'a toujours la voiture dessus !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Celine 01/06/2016 20:06

Toujours aussi beau
Sabine recycle toi travel planner
Tu es mon rayon de soleil. Tu me comprendras .

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 12 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)

Pages Infos