Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2019 4 02 /05 /mai /2019 22:27

 

La Photo du Jour

NOLA enseigne Toulouse Royale

Un peu de chauvinisme de temps en temps, ça ne fait pas de mal...

 

 

French Quarter Visitor Center

French Quarter en anglais, Vieux Carré en français... le cœur historique de la Nouvelle-Orléans a été détruit en 1722 par un ouragan, décimé par la fièvre jaune en 1723, fortement endommagé par des incendies en 1788 et 1794 et puis finalement épargné par Katrina en 2005.

 

Aussi, la Nouvelle-Orléans a beau avoir été fondée en 1718 par le sieur Le Moyne de Bienville qui l'a nommée ainsi en l'honneur du Duc D'Orléans (alors Régent de France), il ne reste pas grand chose des premières maisons sans étage faites de bois et d'écorces, et c'est aujourd'hui le style colonial espagnol qui prédomine dans le Vieux Carré puisque la ville appartenait à l'Espagne lorsqu'elle a été reconstruite (en brique cette fois !) après les grands incendies...

 

Nola French Quarter carte

Toutefois beaucoup de rues portent toujours un nom bien de chez nous : Toulouse (ouais !), Chartres, Bourbon, Ursulines, Dauphine...

Comme on le peut voir sur la carte, le French Quarter a gardé un tracé de rue bien géométrique et régulier, à l'Européenne (contrairement aux autres quartiers où l'orientation des rues suit la courbe du Mississippi)... cela facilite énormément la visite !

 

Nola Hotel Monteleone

Nous commençons par entrer dans l'hôtel Monteleone

 

Nola Carrousel Bar Monteleone Hotel

pour y admirer le Carousel Bar

 

Nola Carousel Bar and Lounge

qui sert, en tournant, des cocktails fameux comme le Sazerac décrété "cocktail officiel de la Nouvelle-Orléans", mélange de whisky, absinthe, sirop et Peychaud's bitter (mix de gentiane, épices et herbes inventé en 1793 par un pharmacien créole du coin.) Bon, là ce n'est pas encore ouvert, dommage... et puis c'est le premier jour, on va rester raisonnable !

 
Nola French Quarter rue Royale

Nous continuons sur la rue Royale qui nous offre ses premières maisons aux balcons ouvragés. Après les incendies, une ordonnance du gouvernement colonial espagnol imposa la brique ou le plâtre pour la façade (une couche de 2,45 cm... ah ben oui, fallait mesurer, ça rigolait pas !), les tuiles pour la couverture des toits en appentis et la construction sur 2 niveaux...

 
Nola French Quarter patio

Les petites cours intérieures des maisons de maîtres laissèrent la place à de grands patios autour desquels s'établissaient les communs, les logements des esclaves, les écuries et les cuisines (séparées des appartements à cause de la chaleur et des risques d'incendie).

 

Nola Maison French Quarter

Une grande porte cochère s'ouvrait sur la rue pour laisser passer les véhicules hippomobiles. La façade intérieure était découpée en arcades tandis que la façade extérieure s'ornait de grands balcons en corbeille.

 

Nola Napoleon House

Cette maison n'est pas la plus belle mais elle est célèbre pour avoir failli (lol) héberger Napoléon 1er (le maire de la ville voulait y accueillir l'empereur exilé mais son plan a foiré)... d'où son nom "Napoléon House". Il faut toutefois garder en mémoire qu'ici, même les maisons les plus banales ont à l'intérieur un superbe patio transformé en restaurant ou bar, et c'est le cas ici...

 

Nola Pat O'Briens

Par exemple, nous sommes rentrés voir celui de Pat O'Briens sur St Peter Street.

 

Nola Pat O'Briens patio

La maison date de 1791 et le bar de 1933, il est célèbre pour avoir contourné les lois de la prohibition... il suffisait de connaître le bon mot de passe : "Storm a Brewing" ( = un orage se prépare) en référence au cocktail signature du bar le "Hurricane" (= l'ouragan... on peut dire qu'ils ont le sens de l'a-propos !)

 

 

Ensuite nous entrons dans la boutique de la Royal Praline (pas d'amandes ici, c'est un mélange caramélisé de noix de pécan, de beurre, de crème et de beaucoup de sucre... on peut déguster gratuitement, c'est très bon mais... 520 Kcal au 100g !)
Diaporama : Royal Praline Company
Diaporama : Royal Praline Company
Diaporama : Royal Praline Company
Diaporama : Royal Praline Company

Diaporama : Royal Praline Company

Puis nous visitons le Musée de la Pharmacie (514 Charles Street /5$) qui, en 1823, fut la première officine d’apothicaire des USA officiellement reconnue. Le musée regorge donc d'instruments de tortures (j'ai personnellement un faible pour le metabulator...) et nous permet d'admirer un des premiers distributeurs de sodas car au 19e siècle, on mélangeait les médicaments avec de l'eau gazeuse pour en accentuer le principe actif.

Diaporama : New Orleans Pharmacie Museum
Diaporama : New Orleans Pharmacie Museum
Diaporama : New Orleans Pharmacie Museum
Diaporama : New Orleans Pharmacie Museum
Diaporama : New Orleans Pharmacie Museum
Diaporama : New Orleans Pharmacie Museum

Diaporama : New Orleans Pharmacie Museum

Nola Pharmacy Museum patio

Le musée a, bien sûr, lui-aussi son patio...

 

Nous jetons également un coup d’œil dans une boutique d'armes... faites votre choix, il y en a pour tous les goûts ! Admirez les magnifiques couteaux : le manche est décoré mais la lame aussi...

Diaporama : magasin d'armes
Diaporama : magasin d'armes
Diaporama : magasin d'armes
Diaporama : magasin d'armes

Diaporama : magasin d'armes

Nous croisons des véhicules de toutes sortes... je dirais hippomobiles, firomobiles, pédalomobiles et électromobiles !

Diaporama : véhicules divers à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : véhicules divers à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : véhicules divers à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : véhicules divers à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : véhicules divers à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : véhicules divers à la Nouvelle-Orléans

Diaporama : véhicules divers à la Nouvelle-Orléans

Nola Voodoo Shop

Et nous découvrons les décorations et commerces insolites du quartier... (cela dit, rien ne parait étonner personne ici !) : boutiques de Vaudou où vous pouvez demander à jeter un sort à qui vous voulez, gift shops où les gators naturalisés côtoient les tutus de très bon goût, plafond de bar décoré de choppes suspendues, baby-foot des animaux, décorations de carnaval sur les balcons, squelettes et ballons de baudruche... et le meilleur pour la fin, de magnifiques statuettes d'ondins que ne renieraient pas les Village People !

Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !
Le Diaporama insolite du jour !

Le Diaporama insolite du jour !

Nola Cour Suprême de Louisiane
Nola Cour Suprême de Louisiane

Nous nous dirigeons vers le centre animé du Vieux Carré, en passant devant le très beau bâtiment en marbre et granite de la cour Suprême de Louisiane.

 

Nola Jackson Square

Nous voilà arrivés à Jackson Square, ancienne Place d’Armes de la colonie française en 1721.

 

Nola Jackson square

Tout autour du square, des artistes exposent des tableaux très colorés qui, je trouve, reflètent bien l'ambiance de la ville.

 

Nola Jackson Square cathédrale St Louis

Sur le côté Nord-Ouest de la place s’élève la Cathédrale Saint-Louis construite en 1794 à la place d’une autre qui datait de 1723 (la plus ancienne église catholique des USA), mais qui fut détruite par l'incendie de 1788.

 

Nola Jackson Square

La statue équestre fait honneur au général Andrew Jackson qui a sauvé la ville de l'attaque des troupes anglaises en 1815, ce qui lui a valu d'être élu par la suite 7e président des États-Unis...

On peut distinguer une croix de Lorraine sur chacun des deux clochers latéraux de la cathédrale .

 

Nola Jackson square

Nous montons sur l'esplanade du Washington Artillery Park qui borde le fleuve Mississippi pour une vue surélevée de la place qui nous permet de distinguer sur la gauche de la cathédrale le Cabildo (1715) où eut lieu la rencontre des représentants de la France et des USA venus signer le transfert de la Louisiane aux États-Unis, et sur la droite le Presbytère qui est aujourd'hui le Département d’Histoire naturelle du Louisiana State Museum.

 

Nola Mississippi Natchez boat

Et voilà, nous y sommes vraiment au pays de Tom Sawyer et Huckleberry Finn...

 

Nola Steamboat Natchez

En plus nous avons de la chance pour les photos car c'est l'heure où le bateau-à-aube, le steamboat Natchez, quitte le quai pour une balade/repas sur le fleuve (croisière que personne ne nous a conseillée car les rives du Mississippi autour de la Nouvelle-Orléans n'offrent parait-il qu'un intérêt très limité...) Et en plus il fait pouet pouet avec de la fumée, trop bien !

 

Nola Home of Jax

Home of Jax, c'est en fait la Jackson Brewing Company qui fut la plus grande brasserie de bière des États du Sud. Le bâtiment est aujourd'hui un "historic landmark" et accueille des appartements de luxe avec vue sur le Mississippi ainsi qu'un centre commercial.

 

Nola Café du Monde

Il est midi passé, nous avons un peu faim et en plus, le ciel se couvre (mais nous ne verrons pas la pluie annoncée aujourd'hui... nous sommes le 2 mai et il fait 31°C avec un taux d'humidité très supportable.) Du coup nous nous dirigeons vers une institution de la Nouvelle-Orléans depuis 1862 : le Café du Monde...

 

Nola Beignets du Café du monde

...qui sert exclusivement des beignets couverts de sucre glace accompagnés de café "français "... au lait et mélangé à de la chicorée !

 

Nola Café du Monde sucre glace

Quand tu passes 10mn à frotter le sucre avant de commencer à manger... c'est comme les artichauts, tu en as davantage dans l'assiette quand tu as fini ton plat ! Cet en-cas bien consistant va nous servir de repas de midi...

 

Nola Café du Monde Decatur

En tous cas, ça tombe bien qu'on se soit arrêtés là, il y a de la musique...

 

Nola Pontalba Buildings

Le soleil est revenu... nous longeons le Jackson Square en passant devant les Pontalba Buildings, immeubles d'appartements de 1850 dont l'architecture aurait été inspirée par celle de la Place des Vosges à Paris.

 

Nola Presbytère

Nous nous rendons au Presbytère afin de visiter 2 musées pour la modique somme de 6$: le Hurricane Katrina Exhibit et à l'étage, le Mardi Gras Museum (ci-dessus, sur la façade du Presbytère, une représentation stylisée de la ville.)

 

Nola Musiciens Jackson Square

ça tombe bien, il y a de la musique...

 

...et pourtant, je vous jure que les musiciens jouent du jazz et pas des berceuses !

 

Nola Presbytère piano de Fats Domino

Dans le hall l'entrée qui mène aux deux musées, on peut voir le piano de Fats Domino, symbole de l'effet destructeur des éléments naturels...

 

Nola piano de Fats Domino après Katrina

...car il avait été considérablement abîmé pendant l'ouragan.

A part ça, je ne retrouve aucune photo du premier musée, je ne sais plus si c'est parce qu'elles étaient interdites ou simplement parce que ce n'était pas le lieu pour ça, vue l'émotion ressentie devant ces témoignages douloureux d'un désastre humain et matériel (80 % de la ville a été inondée, une inondation provoquée par deux brèches du système de digue de 7m de haut qui protège une ville construite sous le niveau de la mer)... par contre, j'en ai pris beaucoup dans le deuxième !

 

Nola Mardi-Gras Museum

La Nouvelle-Orléans est en effet célèbre pour ses fêtes de Carnaval qui rameutent beaucoup de monde (cette manifestation, qui dure 6 semaines, a d'ailleurs été en février 2020 l'épicentre de l'épidémie du Covid 19 en Louisiane...)

 

Nola Mardi-Gras Museum

Lors des parades organisées par les Krewe (sortes de confréries secrètes héritées du 19e siècle) et accompagnées par des "marching bands", les carnavaliers jettent toutes sortes d'objets du haut de leurs chars : colliers de perles colorés, bibelots, jouets, escarpins à paillettes, peluches, faux doublons, bonbons... C’est le détournement d’une coutume de la Renaissance européenne, quand les monarques et les aristocrates de la cour lançaient de l’argent et des cadeaux à la foule sur leur passage. Aujourd’hui, la capture des perles par le public est symbole de chance et de bonne fortune.

Comme vous pourrez le voir dans le diaporama ci-dessous, les couleurs du Mardi-Gras de la Nouvelle-Orléans sont le violet (la justice), l'or (le pouvoir) et le vert (la foi.)

 

Diaporama : Mardi-Gras Museum
Diaporama : Mardi-Gras Museum
Diaporama : Mardi-Gras Museum
Diaporama : Mardi-Gras Museum
Diaporama : Mardi-Gras Museum
Diaporama : Mardi-Gras Museum
Diaporama : Mardi-Gras Museum
Diaporama : Mardi-Gras Museum

Diaporama : Mardi-Gras Museum

Nola Brass Band

On fait toute la visite au son du Brass Band qui nous met vraiment dans l'ambiance... et il y a toujours quelqu'un qui danse dans le public (ici un vieux monsieur très stylé avec son parapluie et son chapeau...)

 

Nola Jackson Square

En sortant du musée, on a l'impression de continuer la visite des décos de Mardi-Gras...

 

Nola Pirates Alley

Nous empruntons Pirate's Alley nommée ainsi en souvenir des Jean Lafitte du coin qui attaquaient et pillaient les bateaux ennemis en temps de guerre avec l'aval des gouvernements, ce qui leur permettait d'accéder à l'appellation de " boucaniers" à la place de "contrebandiers" et "corsaires" à la place de "pirates"...

 

Nola Pirate's Alley Faulkner House

Cette ruelle piétonne bien évidemment hantée est habillée de tellement de légendes qu'il parait que les Néo-orléanais trouvent romantique de se marier ici plutôt que dans la cathédrale voisine !

 

Ah ben justement !

 

Nola Faulkner House Library

Au 625, on trouve la maison de William Faulkner qui a écrit ici son premier roman, Soldier’s Pay (titre français : "Monnaie de singe". ) C'est aujourd'hui une librairie très old style !

 

Nola Rue Royale

Nous rejoignons la Royal street : dans cette portion de rue, ses magnifiques maisons présentent la plupart du temps des terrasses de café sur leur balcon et des boutiques au rez-de-chaussée.

 

New Orleans Police

La rue est piétonne le jour, bouclée par des barrières, et la police est partout... on a d'ailleurs ressenti ici beaucoup moins d'insécurité qu'à Portland, Oregon, où nous avons croisé beaucoup de faune mais aucune voiture de police...

 

Nola Royal Street

L'architecture est vraiment très belle et en plus ils ont l'art de la magnifier avec les suspensions de verdure...

 

Nola Rue Royale jazz band

En plus ça tombe bien... il y a de la musique !

 

Nola Royal street

Le monsieur est figé dans cette position sans bouger même un cil !

 

Nola LaBranche House

Avec LaBranche House (700 Royal Street), on atteint l'apothéose... Le design de ses balcons, feuilles de chêne et glands entrelacés, est considéré en effet comme l'un des plus beaux exemples de ferronnerie de la Nouvelle-Orléans. La maison date de 1832 et elle est bien sûr hantée (une sombre histoire d'adultère qui finit mal, puisque monsieur enchaîne sa maîtresse au 3e étage dans les combles et la laisse mourir de faim... romantique à souhait, super pour un mariage !)

 

Nola LaBranche House balcon

Certains historiens minimisent aujourd'hui l'importance de l'influence hispanique au niveau de l'architecture du Vieux Carré et disent trouver beaucoup plus de similitudes avec l'architecture des Caraïbes françaises, surtout en ce qui concerne l'aménagement intérieur... mais quelle que soit l'influence, c'est magnifique !

Je pensais que seules quelques maisons étaient préservées mais en fait toutes les rues du French Quarter sont comme ça et on ne sait pas où donner des yeux (et des oreilles puisque la musique est partout...)

Je vous laisse admirer le panel de merveilles dans le diaporama ci-dessous...

 

Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré
Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré

Diaporama : maisons de style hispanique du Vieux Carré

Nola Gallier House

On s'éloigne un peu de l'hypercentre en direction de la rue des Ursulines : dans cette zone du French Quarter, les maisons sont un peu plus modestes, certaines de style créole, d'autres plutôt "Greek Revival" à la mode américaine, mais toutes aussi jolies. Et on se retrouve rapidement presque tout seuls à se balader !

Ci-dessus Gallier House (1132 Royal Street) est une maison de style créole qui a inspiré celle du livre "Entretien avec  un vampire" de Anne Rice.

 

Nola Cornstalk Hotel

Le Cornstalk Hotel (915 Royal Street) est célèbre pour sa barrière en fer forgé en forme d'épis de maïs : elle aurait été construite pour adoucir la peine de sa propriétaire expatriée de l'Iowa où pullulent les champs de maïs...

 

Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré
Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré
Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré
Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré
Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré
Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré
Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré
Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré
Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré
Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré

Diaporama : Maisons de la partie Est du Vieux Carré

Nola Jean Laffite's Blacksmith Shop

Dans cette partie Est du Vieux Carré, on trouve aussi Jean Laffite's Blacksmith Shop Bar, sur Bourbon Street, qui est une des plus vieilles structures de la Nouvelle-Orléans : datant de 1722, au temps de la colonie française, elle aurait donc vaillamment résisté aux ouragans et aux incendies.... On dit qu'elle appartenait au 19e siècle au pirate Jean Laffite qui, sous couvert de jouer au maréchal-ferrant, s'en servait en réalité pour mener des affaires liées au marché noir... La légende raconte aussi qu'il aurait aidé le général Jackson à gagner la bataille contre les anglais en 1815... aujourd'hui, il hante bien sûr les lieux.

 

Nola Mme John's Legacy House

Mme John's Legacy (632 Dumaine Street) est aussi des rares rescapées de l'époque coloniale française. Elle abrite un musée gratuit mais elle est -hélas- fermée actuellement pour rénovation.

 

Nola Maison Bourbon Preservation Hall

Préservation Hall (726 St Peter street) est un haut lieu du Jazz : il a été créé en 1961 en réaction à la popularité croissante du Rock’n’roll, afin de préserver les origines du New Orleans Jazz.

 

Nola Preservation Hall

On y joue plusieurs fois par jour les vieux standards du jazz mais l'endroit est exigu et quand on voit la queue au guichet...

 

Nola Dutch Alley fresque

On regagne les rives du Mississipi par la Dutch Alley où les murs de la digue sont couverts de fresque (Ils sont mimis au premier plan...)

 

Nola Dutch Alley fresque

Une vision du French Market au 19e siècle (Elles sont mimis au premier plan...)

 

Nola French Market

pour faire un tour au French Market

 

Nola French Market

qui propose donc des produits français, style alligator grillé

 

Nola French Market

plats de poulet gombo, crevettes à la créole et jambalaya

 

Nola French Market

ou colliers de carnaval...

 

Nola French Market

Donc des bites... enfin des morceaux d'alligator...

 

Nola French Market

Admirez les manettes de la bière pression !

 

Nola French Market

Finalement, on se sent OBLIGES de goûter un cocktail puisque c'est la spécialité de la ville... Bon, pour qu'il y ait moins d'alcool, on en a pris un avec de l'ice-cream dedans... ça passait mieux pour notre 4h !

 

Nola French Market

Whisky, glace, crème de noisettes, liqueur de café... on plane un peu du coup !

 

Nola French Market

En plus, ça tombe bien, il y a de la musique...

 

Nola Jeanne d'Arc

Tout ça sous l’œil bienveillant de Jeanne d'Arc, cadeau de la France (forcément, pucelle d'ORLEANS...)

 

Nola oiseau

Sinon, à la Nouvelle-Orléans on ne trouve pas que des alligators... (en liberté, perché sur un volet mais je ne sais pas ce que c'est !)

 

Nola Ecrevisse

Les écrevisses sont une spécialité de la cuisine cajun

 

Nola Louisiana State Bank

Nous rentrons nous rafraichir un peu à l'hôtel en passant devant la très jolie Louisiana State bank

 

Nola St Louis Cathedral

Pour revenir au même endroit à la nuit tombée !

 

Nola The Court of The Two Sisters

Cet après-midi, nous avons en effet réservé notre diner au restaurant "The Court of the Two Sisters"...

 

Nola Charm Gate The Court of the two sisters

....où on entre par une porte bénie par la reine Isabelle d'Espagne et qui jette des sorts !

 

Nola The Court of the two sisters courtyard

Nous on préfère manger dans les courtyards qu'à l'intérieur... il fait moins froid !

 

Nola The Court of the two sisters

En plus c'est super joli... (bon, comme vous vous en doutez, le puits est bien sûr hanté car il est suspecté avoir servi aux rites vaudous pratiqués par Marie Laveau, la sorcière du coin...)

 

Nola Court of the two sisters

C'est délicieux !

Pas le restaurant le meilleur marché de la Nouvelle-Orléans mais on voulait goûter de la très bonne cuisine créole et on n'a pas été déçus (poisson-chat et chair de crabe, maïs, asperges et sauce tartare)

 

Nola Jesus statue St Louis Cathedral

Petite balade digestive autour de la cathédrale...

 

Nola by night Cabildo

Le Cabildo

 

Nola rue Royale by night

La rue Royale (redevenue accessible aux voitures) est peu fréquentée le soir car à cette heure, tout le monde est massé sur Bourbon street dans un état d'ivresse plus ou moins avancé ... mais je vous en parlerai plus en détail demain soir !

 

Nola by night

Car nous, là, on n'en peut plus... on a même des visions !

 

 

BONUS FAMILIAL

Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans
Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans

Diaporama : nous à la Nouvelle-Orléans

 

Pour voir les photos des diaporamas de cet article en grand format, vous pouvez cliquer ici :

Album de la Nouvelle-Orléans

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 11 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)

Pages Infos