Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 01:36

 

La photo du jour

Eh oui, ce soir on s'offre carrément le Grand Ole Opry !

 

Le Grand Ole Opry est le plus vieux programme radiophonique des États-Unis puisqu’il existe depuis octobre 1925. C’est le spectacle le plus célèbre de musique country, suivi par des millions d’américains, diffusé en direct sur les ondes de la WSM (une radio de Nashville) et retransmis à la télévision sur Great American Country Network. Il a lieu le week-end et un autre jour de la semaine, selon la période de l’année : lorsque j'ai fait mes recherches sur internet, j'ai découvert que le show se tenait un des deux soirs de notre présence à Nashville : on n'allait pas rater ça !

 

Je me suis donc empressée d'acheter 2 billets (75$ chacun + taxes), sans avoir aucune idée des artistes qui se produisaient à cette date, juste pour le plaisir d'assister à ce célèbre spectacle (il faut en effet réserver en ligne très en avance et sans connaître la programmation...)

 

Nashville Grand Ole Opry programme du 14 mai 2019

C'est donc sur place, en consultant le programme donné à l'entrée, que nous découvrons que c'était LA soirée à ne pas louper puisque plusieurs pointures de la Country Music, des artistes muti-récompensés, vont occuper la scène ce soir dont le charismatique Keith Urban (qui est sans contexte le plus mignon de la soirée - et le plus acclamé - mais peut-être pas le plus talentueux...)

 

 

Vous trouverez ci-dessous le lien pour le postcast de ce show avec les 4 Riders in the Sky à 50 secondes, Hunter Hayes à 17mn, le duo Rob Ickes et Trey Hensley à 37mn, Chonda Pierce à 48mn (humoriste à la voix insupportable qui fait bien rire les américains car ils comprennent ce qu'elle dit, eux !), le groupe Sawyer Brown à 1h, Chris Janson à 1h12 et Keith Urban à 1h31.

 

Carte de Music Valley et Opryland

 

De Hotel Hutton à Grand Ole Opry

Après avoir rendu célèbre le Ryman Auditorium dont je vous ai parlé dans l'article précédent, le Grand Ole Opry (prononcer à l'américaine "Grand Olaprei") a déménagé en périphérie de Nashville dans un bâtiment plus grand et plus moderne (4400 sièges), la « Grand Ole Opry House » : nous devons donc prendre la voiture dans les embouteillages pour nous y rendre... bon, on avait prévu 1h et finalement on a mis 35mn !

 

Nashville skyline

Le trajet par le boulevard périphérique nous offre de belles vues sur la skyline de Nashville...

 

Nashville skyline

 

Nashville Skyline

On traverse la Cumberland River

 

Nashville

et toujours des grues partout...

 

Nashville Grand Ole Opry

La Opry House est située au sein d'un vaste complexe comprenant le centre commercial Opry Mills, le musée Mme Tussauds, des restaurants, des cinémas, des outlets et un hôtel de luxe. Bien qu'ils proposent un parking payant spécifique (5$ en ligne), il y a donc plein de places pour se garer gratuitement pour peu qu'on ne craigne pas de marcher un peu pour rejoindre la salle... Bon, évitez quand même de faire comme nous : nous avons suivi d'autres personnes sans faire attention au chemin emprunté... et lorsque nous sommes sortis du concert la nuit, impossible de retrouver où on avait garé la voiture ! Je savais devant quel magasin (parce que j'avais pris une photo !) mais on n'arrivait pas à trouver l'accès pour le rejoindre : on ne pouvait plus traverser le centre commercial qui avait fermé, du coup on a été obligés de le contourner... on a dû faire des kilomètres !

 

Nashville Grand Ole Opry

Vraiment tous les âges parmi les spectateurs...

 

Nashville Grand Ole Opry

La scène du Grand Ole Opry est pleine de symboles : son décor de ferme rappelle que l'émission a débuté sous le nom de « The Barn Dance Show ». Au centre de la scène, le disque en chêne de 2 m de diamètre provient de la scène du Ryman Auditorium qui hébergeait initialement Opry avant son déménagement dans le bâtiment actuel en 1974. Quant à la colonne qui sert de support au micro, je dirais bien que c'est un hommage au Toblerone mais là, je ne garantis rien !

 

Le nom « Grand Ole Opry » est apparu en décembre 1927. Le Barn Dance était en concurrence avec une émission de la NBC, qui diffusait de la musique classique et une sélection d'airs d'opéra. Un jour, le présentateur de l'époque, George D. Hay (ci-dessus) dit à l'antenne : « For the past hour, we have been listening to music taken largely from Grand Opera. From now on we will present the Grand Ole Opry. » ( en gros : « nous venons d'entendre le Grand Opéra. Maintenant nous allons vous présenter le Grand Ole Opry »). Depuis le nom est resté.

 

Nashville Grand Ole Opry

Le spectacle commence par un hommage aux anciennes stars de l'émission, petit film qui rappelle que chanter au Grand Ole Opry est une consécration dans l'univers de la musique Country. D'ailleurs, ici, la musique est partout, même en coulisse, dans les loges ou dans le loundge, avec des jam sessions improvisées...

 

Nashville Grand Ole Opry

L'incontournable Johnny Cash qui a animé une émission sur la scène du Ryman Auditorium (donc, si vous avez bien suivi, sur le disque en bois au centre de cette scène) pendant 2 ans.

 

Le 2 octobre 1954, le jeune Elvis Presley fait sa première (et unique) apparition dans l'émission. Il y interprète une version Rockabilly presque Hip-Hop du classique Bluegrass « Blue Moon Of Kentucky » de Bill Monroe, avec ses mouvements provocateurs légendaires. Cette prestation ne fut pas bien reçue par l’Opry... Jim Denny, directeur des talents d'Opry, lui aurait même dit qu'il « ferait mieux de reprendre son travail de chauffeur de camion » ! (voilà un découvreur de talents qui avait du flair...) Elvis s'est juré de ne jamais y remettre les pieds... Deux semaines plus tard, il participe à une émission de radio sur la station concurrente de l'Opry, le Louisiana Hayride, et signe immédiatement pour 52 prestations le samedi soir, ce qui a lancé sa carrière…

 

Rappel : lorsque les titres sont soulignés (sur PC) ou en italique rouge (sur smartphone), vous pouvez les écouter sur youtube en cliquant dessus.

 

Et maintenant, c'est parti pour 2 heures de concerts, entrecoupés de spots publicitaires déclamés avec enthousiasme par l'animateur, avec images sur grand écran... Un show qui va nous proposer un mix de styles différents, de la Western Music à la Country contemporaine en passant par la rock et la pop Country, un mélange de stars de légendes et de sommités contemporaines qui ont suivi leurs traces... En plus, les musiciens sont tous des surdoués, soit virtuoses quand ils jouent d'un seul instrument, soit tout à fait à l'aise avec 3 ou 4 instruments différents (guitare, batterie, piano, harmonica)... bref, on est vraiment à la ramasse en France ! (il faut dire que les musiciens n'ont pas autant d'endroits pour se produire et se faire connaître... chez nous, c'est Paris ou internet !)

 

On commence avec un groupe que Norbert surnomme gentiment "les papys"... (d'ailleurs je pense que la photo doit dater un peu !)

 

Nashville Grand Ole Opry The Riders in the Sky

A la fois humoristes et grands musiciens, les Riders in the Sky nous offrent une performance faite de Cowboy Songs avec force yodels, bruits de sabots avec la bouche, cris d'animaux... promouvant la Western Country tout en se moquant de certains aspects de l'image du cow-boy véhiculée dans les films (on a même droit à un "Rap Country façon Eminem" !)

 

Grand Ole Opry The Riders in The Sky

Le quatuor est formé du guitariste « Ranger Doug » (Doug Green), ancien membre des Blue Grass Boys de Bill Monroe, du contrebassiste « Too Slim » (Fred Labour) qui se nomme lui-même "l'esprit le plus aiguisé de l'Ouest", du violoniste « Woody Paul » (Paul Chrisman) qui a travaillé avec Roy Acuff, et de l'accordéoniste « The Cowpolka King » (Joey Miskulin) qui a enregistré avec tout le monde :  Johnny Cash, Hank Williams, Charley Pride, Dolly Parton, Emmylou Harris, John Denver, Paul Mc Cartney, Shania Twain ... et même avec U2 sur l'album « Rattle and Hum » où il joue... de l'orgue ! (je vous disais bien qu'ils étaient multi-instrumentistes...)

Le journaliste du Billboard Jim Bessman a dit du groupe qu'il était « l’un des acteurs les plus historiquement significatifs de l’histoire de la musique américaine »...

Riders in The Sky est notamment célèbre pour avoir composé des chansons pour Disney Pixar dont « If I didn’t have you » chanson-phare de Monstres et Cie, et « Woody’s Round up » pour Toy Story 2 où ils apparaissent en personne ! (voir vidéo ci-dessous)

 

 

Et là, leur version de « Ghost Riders in the Sky : a cowboy legend » au Grand Ole Opry (cet extrait trouvé sur youtube est plus long que ma propre vidéo...)

La chanson a été écrite en 1948 par Stan Jones, ranger dans le parc de la Vallée de la Mort, et reprise moultes fois par les artistes de Country. La mélodie est inspirée d'une autre chanson datant de la guerre de Sécession, « When Johnny Comes Marching Home », elle-même reprise d'une chanson populaire irlandaise anti-guerre de la fin du 18e siècle « Johnny, I Hardly Knew Ye » !

 

 

Juste le temps d'un intermède publicitaire enthousiaste et voici une jeune étoile montante de la Country, Hunter Hayes (28 ans en 2019), musicien surdoué puisque sur son premier single sorti en 2011, « Storm Warning », il joue de tous les instruments et assure toutes les parties vocales !

 

Grand Ole Opry Hunter Hayes

Donc chanteur, auteur-compositeur et multi-instrumentiste, né à Breaux Bridge (où nous étions il n'y a pas si longtemps...), il interprète à 4 ans avec un accordéon décoré d'une écrevisse « Jambalaya (on the Bayou) », tube country, aux côtés de la superstar Hank Williams Jr à Lafayette (où nous étions il n'y a pas si longtemps...) devant 200.000 personnes !

 

 

Grand Ole Opry Hunter Hayes

Ne me demandez pas pourquoi il a choisi de s'enlaidir en se rasant la tête, il souffrait peut-être de pédiculose...

NB : Bon, finalement, j'ai trouvé l'info sur internet : c'est parce qu'il se sentait dans des vibrations (vibes) différentes et qu'il voulait ouvrir un nouveau chapitre de sa vie ! Si, si, je vous jure, pour changer de vie, il suffit de se raser la tête... essayez !

 

Ci-dessous son titre « Wanted » filmé en live à Nashville du temps où il était dans d'autres vibes capillaires...

 

Achetez les Rango Boots, branchez-vous sur WSM, et accueillez maintenant Chonda Pierce !

 

Grand Ole Opry Chonda Pierce

Marchant sur les pas de Minnie Pearl, célèbre artiste de stand-up s'étant produite sur la scène du Opry pendant plus de 50 ans, Chonda Pierce est la comédienne américaine comique ayant vendu le plus de DVD aux USA... Nous, on a du mal avec sa voix nasillarde et ses jeux de mots du style "ménopause = men on pause"... mais le public américain est mort de rire !

 

Bon, si vous voulez vraiment tester par vous-même, voici un extrait du sketch « Stuck in Menopause » que nous avons entendu (voyons si vous supportez sa voix plus de 5 secondes !)

 

Visitez le Tennessee, l’État de la Musique, ya plein de choses à voir, vous êtes au Grand Ole Opry, l'émission de radio qui dure depuis 94 ans, voici maintenant Rob Ickes et Trey Hensley !

 

Grand Ole Opry Rob Ickes et Trey Hensley

Rob Ickes est l’un des maîtres incontestés de la guitar Dobro : il a remporté 15 fois le trophée du « Dobro Player of The Year » ! Il a accompagné en tournée les meilleurs artistes de Bluegrass et est également devenu un visage familier dans les studios d'enregistrement de Nashville.

Trey Hensley est un guitariste réputé qui joue de la Country, du Blues et du Rythm’n’Blues sur la scène du Grand Ole Opry depuis l’âge de 11 ans…  il a accompagné de grands artistes comme Johnny Cash.

 

Grand Ole Opry Rob Ickes et Trey Hensley

En 2015, Ickes s’allie avec Hensley et le duo réalise un album nommé aux Grammy awards « Before The Sun Goes Down », puis en 2016 un deuxième album « Country Blues », avant de partir en tournée en Europe et en Australie !

 

Ci-dessous, une performance sur le titre « Friend of Devil » : la mélodie est un peu répétitive mais à 2'27 commencent les prouesses musicales (quoique la Dobro est incroyable tout le long...)

 

Applaudissez Tim, Ian, Don, Wendy-Ann, Lori, Jerry (etc...) qui fêtent leur anniversaire aujourd'hui au Grand Ole Opry et accueillez le groupe Sawyer Brown !

 

Grand Ole Opry, Sawyer Brown

Sawyer Brown est un groupe de musique country fondé en 1981 par Mark Miller (chant, guitare rythmique), Gregg "Hobie" Hubbard (claviers, chant), Bobby Randall (guitare, chant), Joe "Curly" Smyth (batterie), et Jim Scholten (guitare basse). Les cinq musiciens étaient à l'origine membres du road band du chanteur country Don King et ils ont choisi de rester ensemble après la retraite de King.

 

Grand Ole Opry Sawyer Brown

L’apogée du groupe a couvert les années 1990, avec 23 albums, plus de 50 singles, des tas de récompenses… Guerriers de la route infatigables, le groupe s'épanouit en jouant en live. Ils ont été décrits comme « les Rolling Stones de la musique country » !

 

Voici une de mes vidéos avec un extrait de la chanson "Six Days On The Road", ancien succès de Dave Dudley.

 

Et le titre « Thanks God For You » (1993) qui a été n°1 au classement hebdomadaire du journal Billboard des 100 chansons les plus populaires aux USA, toutes catégories musicales confondues. (Il s'agit du plus prestigieux des classements de singles car il est le reflet fidèle des ventes auprès du grand public nord-américain. ) A noter qu'en 1993, les vibes du chanteur n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui parce qu'il avait des cheveux sous son chapeau...

 

Faites une ovation pour Terry et Gwen Waggoner, qui viennent de se marier, et pour notre prochain invité, le multi-récompensé et chevelu Chris Janson (il n'a donc pas les mêmes vibes qu'Hunter Hayes lui non plus) !

 

Grand Ole Opry Chris Janson

Voici celui que j'ai personnellement le plus apprécié, Chris Janson (33 ans en 2019), artiste multi-instrumentiste (on l'a vu à l'harmonica, à la guitare et au clavier...) et chanteur/compositeur plusieurs fois primé, celui qui est considéré par les journalistes spécialisés comme " un cheval fou, complètement imprévisible sur scène" mais aussi "l'avenir de la Country Music".

 

Grand Ole Opry Chris Janson

Son succès triple platine « Buy Me A Boat » en 2015 et son disque d’Or « Drunk Girl » en 2018 ont tous les deux remporté le titre de « Chanson de l’année » auprès de 2 institutions qui récompensent les artistes de la musique (iHeartRadio’s Music et MusicRow Awards.)

 

Grand Ole Opry Chris Janson

Son succès continue car ses derniers singles, « Good Vibes » (ah ben voilà, on y revient... il ne va pas tarder à se raser la tête, donc !) et « Done », tirés de son album « Real Friends » ont été numéro 1 pendant plusieurs semaines (mais moi je préfère « Waintin'on 5 »...)

 

Ci-dessous, un très court extrait d'une de ses prestations à l'harmonica ce soir-là.

 

Évidemment, je ne pouvais pas résister au plaisir de vous mettre aussi le clip de son titre « Good Vibes »...

 

Et maintenant Ladies and Gentleman, le Grand Ole Opry a le privilège de recevoir la star quinquagénaire qui fait tomber en pâmoison les petites et grandes minettes, le blondinet le plus célèbre de l'histoire de la Country, l'Australien né en Nouvelle-Zélande, le chanteur élu « l'homme le plus sexy de la Country Music », coach de la version australienne de The Voice, juré d'American Idol... Monsieur Nicole Kidman ! (oui, bon, comme pour les présentations précédentes, je ne garantis pas que l'animateur ait dit exactement ça...)

 

Grand Ole Opry Keith Urban

Né en Nouvelle-Zélande et élevé en Australie, Keith Urban a déménagé à Nashville en 1992. Son premier succès américain est venu en tant que membre du groupe The Ranch en 1997, suivi par une série de plus en plus accomplie d'albums solo platine et multi-platine. En 2006, il épouse l'actrice Nicole Kidman à qui il dédiera la chanson Once In a Lifetime. Il est très investi dans des associations liées à la cause des enfants.

 

Grand Ole Opry Keith Urban

Comme dit précédemment, il sera le deuxième artiste country après Shania Twain à bénéficier d'une couverture médiatique en France où il sera annoncé comme un artiste rock afin de mieux passer sur les ondes de l'Hexagone…

 

Grand Ole Opry Keith Urban

Keith a reçu plusieurs Grammy Awards, Country Music Association Awards, Academy of County Music Awards, ainsi qu'un People’s Choice Award et un American Music Award... Beau minois, jolie voix et mélodies accrocheuses, mais (selon nous) des harmonies moins élaborées que d'autres artistes entendus ce soir ou hier dans notre hôtel...

 

Ci-dessous une vidéo d'un extrait de la chanson « Blue Ain’t Your Color » filmée le soir où nous y étions.

 

Et ma vidéo d'un extrait de la chanson « Somebody like you » (clip officiel si vous cliquez sur le titre...)

 

Grand Ole Opry

Lorsque nous sortons, nous croisons la foule qui vient pour la séance de 21h... J'avais choisi la première séance afin d'avoir le temps de rejoindre ensuite le centre de Nashville pour une balade sur Broadway le soir... mais à la place, on a donc fait la rando du parking d'Opry Mills ! Du coup, on rejoint directement notre hôtel... ce qui nous laissera un gros sentiment de frustration. Il aurait vraiment fallu une nuit de plus pour prendre le pouls de la ville en soirée, pour visiter le quartier des maisons victoriennes, celui des fresques murales, le musée de Johnny Cash... il faudra revenir !

 

Car demain nous quittons Nashville et la route du Blues ... J'espère que ce voyage à travers l'histoire de la musique américaine vous aura plu... on aurait pu continuer vers St Louis et Chicago (surtout qu'on avait adoré cette ville en 2014) mais Norbert craignait un trajet ennuyeux... du coup, on va bifurquer vers l'Est, direction Atlanta.

 

A venir donc : des jardins remplis de lutins et de dragons, le plus grand aquarium du monde, les studios CNN, le mausolée de Martin Luther King... le voyage n'est pas tout à fait terminé !

 

Atlanta Jardin botanique dragon

 

BONUS FAMILIAL

Diaporama : Nous à Nashville
Diaporama : Nous à Nashville
Diaporama : Nous à Nashville
Diaporama : Nous à Nashville
Diaporama : Nous à Nashville

Diaporama : Nous à Nashville

→ Pour voir toutes mes photos de Nashville en grand format cliquer ici :

ALBUM PHOTO DE FRANKLIN ET NASHVILLE

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 12 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)

Pages Infos