Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2018 2 16 /10 /octobre /2018 23:43

 

Qui sommes-nous ?

Depuis 2005, Sabine et Norbert sillonnent (presque) chaque année les routes de l'Amérique du Nord. D'abord accompagnés de leurs enfants, ils entraînent à partir de 2010 dans leurs aventures la célèbre Martine, sœur et belle-sœur, spécialiste des PDJ et des CDJ (voir glossaire...), bon il faut dire qu'avec la fatigue, il leur arrive de beaucoup décontracter leur intelligence pendant les roadtrips !

 

Vous l'attendiez tous, le voici, le voilà... notre nouveau projet de voyage !

 

Les lecteurs assidus de mon blog noteront une nouveauté pour ce prochain roadtrip de 5 semaines... la saison ! Mais comment est-que-c'est-il donc possible ? Un mot magique... LA RETRAITE !

Car je m'étais toujours promis de faire enfin ce qui m'était interdit par un métier qui m'imposait mes dates de congés : aller voir les couleurs de l'été indien au Canada... alors, tant qu'à prendre un vol pour l'Amérique du Nord, pourquoi ne pas en profiter pour revenir aux USA, isn't ?

 

Projet USA et Québec 2018

Un circuit qui ne nous est pas inconnu, à Norbert et moi, puisque nous en avons vu une bonne partie en 2009... mais sans Martine, en été et dans l'autre sens... du coup, là, ça change tout !

 

Projet USA ouest et Québec 2018

En violet, j'ai souligné les sites que nous n'avons pas encore visités...  quant à Martine, elle ne connait que Yellowstone et Moab... endroits où Norbert et moi revenons pour la 4e et 5e fois... pas lassés du tout !

 

Projet Canada 2018

Ensuite envol pour Montréal... et espoir d'un bel automne ensoleillé pour profiter des belles couleurs des érables dans les Laurentides...

 

Toutefois, une mauvaise nouvelle : nous ne verrons peut-être pas le Mont Adams cette année !!!

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2018 2 16 /10 /octobre /2018 11:11

 

Je manque peut-être un peu d'esprit baroudeur !

 

Presque prête...

 

Ci-dessous la liste de nos hôtels

Colorado-Wyoming-South Dakota-Utah-Québec

 

Suivez-nous en direct sur ma page facebook "Roadtrip USA/Canada Automne 2018", avec les photos prises par mon smartphone (c'est plus rapide...)

https://fb.me/carnetsusacanada

 

Le reportage sur le blog sera fait ultérieurement avec les clichés de l'appareil-photo... (oui, oui, ça veut bien dire que je prends toutes les photos en double... sans parler de l'apn de Norbert et de la tablette de Martine ! Des heures de tri ensuite !)

 

 

 

La PDJ de Martine (et on n'est pas encore partis !) : "pendant ce voyage, je vais pas me prendre la tête avec mes cheveux..." cqfd !

 

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2018 1 15 /10 /octobre /2018 17:29

Qui sommes-nous ?

Depuis 2005, Sabine et Norbert sillonnent (presque) chaque année les routes de l'Amérique du Nord. D'abord accompagnés de leurs enfants, ils entraînent à partir de 2010 dans leurs aventures la célèbre Martine, sœur et belle-sœur, spécialiste des PDJ et des CDJ (voir glossaire...), bon il faut dire qu'avec la fatigue, il leur arrive de beaucoup décontracter leur intelligence pendant les roadtrips !

 

La photo du jour

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager tout de suite ma première CDJ (=Bêtise du Jour avec un gros mot) du voyage...
Comme Martine habite plus près de l'aéroport, nous dormons chez elle la veille. Du coup, j'ai préparé dans un sac les affaires à garder en cabine pendant les trajets en avion : pantalon confort, veste à capuche et foulard pour se protéger de la clim dans l'avion, trousse de médicaments d'urgence, vêtements de rechange en cas de perte de valise... on est bien rodés après 10 vols vers l'Amérique du Nord ! Bon, j'ai juste oublié d'y rajouter mes chaussures de rando toute neuves !

Pfff.... me vois mal faire les trails en ballerine pendant 5 semaines !!!!

 

Pourtant, cette année, je m'étais super bien organisée au niveau de ma valise : j'ai adopté la technique du rangement à la japonaise, avec la plupart des vêtements roulés... super pratique ! J'ai rangé également beaucoup d'affaires par catégories dans des trousses et j'ai tout noté par écrit... Bilan : c'est le premier voyage où je ne vide pas entièrement ma valise tous les deux jours pour retrouver un truc !

 

Suite à la désagréable péripétie de la perte de ma valise pendant 1 mois en 2014, et devant le constat que les américains ne se sont pas donnés la peine d'ouvrir le verrou TSA mais qu'ils ont forcé tout simplement l'ouverture en déboitant le couvercle, ce qui a abîmé la serrure, j'ai décidé aussi de ne plus la fermer à clé... mais pour éviter le risque d'une ouverture intempestive pendant sa manipulation, j'ai acheté une sangle : c'est une sécurité supplémentaire.

Bref, j'étais super fière de moi... jusqu'à l'oubli de mes chaussures de randos !

 

Attendez, ce n'est pas fini ! En plus de la CDJ, en ce lundi 10 septembre, on a droit aussi au Coup de Bol du Jour : décollage de notre avion du Terminal 1 de Saint-Exupéry à 10h50... et fermeture du Terminal avec suspension de tous les vols à partir de 11h10 (et ce jusqu'à 18h) à cause d'une course poursuite sur les pistes ! On l'a échappée belle !

 

Sinon, dans l'avion, on en a bien profité...

 

Bon, pas que des digestifs... des paysages aussi !

 

Faut dire que 10h, c'est long...

 

....trèèès long !

 

Survol cultures circulaires USA

On approche de Denver en s'extasiant comme toujours sur la perfection géométrique des cultures circulaires aux USA (ce sont les techniques d'arrosage utilisées qui déterminent cette forme.)

 

Denver Airport Apache

A peine posé le pied sur le sol américain... enfin en l'occurrence, pour l'instant, sur les tapis roulants de l'aéroport de Denver, et on s'empresse de faire notre photo rituelle... avec notre Apache préféré !

 

Denver Airport

Faut dire que cette aérogare, dont le toit est en forme de tipis, est toute entière dédiée aux amérindiens..

 

Maintenant, c'est le sketch de la location du véhicule, on est obligés de payer un surclassement car la catégorie "SUV intermédiaire" ne correspond pas à nos besoins en terme de coffre... (où l'on comprend que l'an dernier, avec notre Dodge Journey, nous avions en fait été surclassés sans frais...)

 

Cette fois, le préposé nous propose une Nissan Murano toute neuve, en nous disant que ce sera encore mieux que le Dodge... effectivement on va ADORER notre Titine avec sa technologie intelligente et ses radars partout !

 

Notre première visite... en fait, j'ai l'adresse de tous les Wal-Mart de nos étapes : on y connait les rayons par cœur, du coup on gagne beaucoup de temps lors de nos courses (et je ne plaisante pas : par exemple, le "sans gluten", c'est allée 14 !)

 

Achat de la glacière... et des produits de première nécessité !

 

Martine : "on prend le produit vaisselle qui sent la wildlife ?" (Non, Martine, save ne veut pas dire saveur, lol)

 

Bref, tout cela nous occupe jusqu'au crépuscule que nous admirons de notre chambre...

 

Moi: "j'aime bien voir l'aile de l'avion quand je tire les photos..."

Norbert: "profites-en bien parce que quand tu la verras plus, ce sera moins drôle !"

 

        RAPPEL : notre roadtrip de 23 jours aux USA

Carte roadtrip OUEST USA automne 2018

 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 17:37

 

La photo du jour

Denver Civic Center

A Denver, le ciel nous a créé des œuvres d'art...

 

Nous ne passons qu'une seule nuit à Denver avant notre départ pour Cheyenne mais comme notre hôtel, le Hilton Garden Inn, est super bien placé, nous pouvons occuper notre matinée à visiter une partie de son downtown... et puis vu que nous reviendrons ici dans 22 jours, nous pourrons prolonger nos visites à la fin de notre circuit...

 

Denver downtown walking tour

Donc, une petite boucle de 6km (oui, parce qu'on va se paumer un peu sur la fin !) destinée à aller voir quelques highlights de Denver (désolée, quand je reviens des USA, j'ai souvent du mal à me réapproprier les mots en français !) et surtout à trouver des chaussures de randos pour rattraper ma CDJ de la veille...

 

Denver Convention Center

Départ en direction du Convention Center

 

Denver Convention Center

pour aller admirer son bel ours bleu...

 

Denver Big Blue Bear

pardon ses 2 beaux ours bleus...

 

Denver Big Blue Bear

C'est la couleur prédominante de la déco de la ville... même les troncs des arbres sont peints en bleu ! La sculpture connue sous le nom de "Big Blue Bear" s'appelle en fait "I see what you mean" et mesure 12m pour un poids de 4,5 tonnes.

Denver Darth Vador

Là, on aurait trouvé de supers cadeaux pour notre fils... dommage, boutique fermée le mardi !

 

On rejoint le Larimer Square...

 
Denver Larimer Square

... une rue branchée, située dans le quartier historique de Denver, bordée de bars, de restos et de boutiques...

 
Denver Larimer Square

Remarquez les guirlandes de lumière :  ici c'est Noël toute l'année !

 
Denver Larimer Square chats

En plus, la rue est envahie par les chats ! Et dans ce quartier, ils sont super sages et ne s'enfuient pas !

Diaporama : Les chats de Larimer Square
Diaporama : Les chats de Larimer Square
Diaporama : Les chats de Larimer Square
Diaporama : Les chats de Larimer Square
Diaporama : Les chats de Larimer Square

Diaporama : Les chats de Larimer Square

Larimer Square boutique chaussures

Bon là, on aurait trouvé de supers cadeaux pour notre fille... mais un peu encombrants pour nos bagages !

 
Denver downtown

Ce qui nous frappe dans cette ville, c'est que son downtown n'est pas réservé aux bureaux et aux centres d'affaires.

 

Les immeubles, anciens ou récents, sont le plus souvent des logements avec un certain standing... (et des balcons où je ne me sentirais pas très à l'aise !)

 
Denver 16th ave

La 16th avenue, artère piétonne de 1,6 mile parcourue uniquement par un bus électrique gratuit (le Free Mallride)....

 
Denver 16th ave

... et des bisons ! (le peu de touristes présents s'explique par le fait qu'il est très tôt dans la matinée... oui, les premiers jours, aux USA, on se réveille de trèèèèès bonne heure !)

 

Nous rejoignons le quartier LODO (pour Lower Downtown) et ses bâtiments historiques (ici, sur Market street, on trouve les bâtiments en brique de fin 19e les mieux conservés de la ville... et plein de travaux qui m'ont obligée à tirer la photo en plein milieu de la route... pfff, j'en prends des risques pour vous !)

 

C'est l'endroit exact où s'est installée la première colonie qui a fondé la ville. Jadis à l'abandon, il a été réhabilité pour devenir le quartier le plus branché de Denver (admirez l'appart sur le toit...)

 

Denver Rockmount Ranch Wear

Depuis longtemps, Norbert voulait aller faire un tour dans la boutique de "Papa Jack", le Rockmount Ranch Wear, temple de la chemise à carreaux western....

 

Denver Rockmount Ranch Wear

C'est là, en effet, que Jack A. Weil, dont la famille était originaire d'Alsace, a commercialisé en 1946 les premières chemises western à pressions et les premiers "bolo ties"...  le John Ford de la mode western !

 

Denver Rockmount Ranch Wear

Papa Jack est mort à l'âge de 107 ans

 

Denver Rockmount Ranch Wear

Tous les grands acteurs américains (dont Robert Redford, Kevin Costner, Clark Gable et même Ronald Reagan !) sont venus acheter une chemise ici mais Norbert ne pourra pas reproduire le même exploit... il taille du Extra Small et il n'y a pas de chemise assez petite pour lui !

 

Denver Rockmount Ranch Wear

De bien belles bottes... mais moi c'est de chaussures de randos dont j'ai besoin !

 

Denver Rockmount Ranch Wear

 

Denver Rockmount Ranch Wear

Au premier étage, on trouve un mini musée...

 

Denver Rockmount Ranch Wear

et des collections en tous genres.

 

Denver Union Station gare

 Direction Union Station, bâtiment de style Art Déco construit en 1881

 

Denver Union Station gare

Denver, ancienne cité minière, s'est beaucoup développée grâce à la voie ferrée mais, depuis 2012, sa gare a été reconvertie en mini centre commercial avec restaurants, cafés, supermarché, boutiques et hôtel de luxe....

Denver Union Station gare

On a trouvé l'endroit sympa et en plus ça sentait bon le café !

 

Denver Union Station gare

 

Denver Union Station gare

Plus-art-déco-que-ça-tu-meurs !

 

Denver 16th avenue piano

Nous décidons de rebrousser chemin par la 16th avenue avec une petite pause musicale (plusieurs pianos sont disséminés le long de la rue piétonne, à disposition des passants...)

 

Denver street art
Denver street art

du street art...

 

...et des magasins de chaussures ! Bon, ok, elles sont moches mais elles étaient soldées !

 

Denver Capitol

Un petit tour dans le Civic Center Park : la coupole du Colorado State Capitol est en fin de réfection, aussi nous avons prévu de le visiter à notre retour.

 

Denver Council House Palais de Justice

Le Palais de Justice fait face au Capitol...

 

Denver Palais de Justice Civic Center Park

...avec de très jolis jardins et des foodcarts qui nous allèchent mais non ! il nous faut attendre... j'ai prévu mieux pour notre repas de midi !

 

Denver Big Chair

Mais bien sûr !

 

Denver downtown

On pense repartir par la 14th rue sauf qu'on se plante un peu...

 

Denver Downtown

Comme notre hôtel est en plein centre, difficile toutefois de se perdre tout à fait... il suffit de suivre les gratte-ciel !

 

On en aurait bien besoin parce que là, on a l'impression d'avoir épuisé nos réserves d'énergie pour la journée ! (je rappelle que la nuit a été très courte...)

 

Denver skyline

Bon, la voiture est chargée (Martine cherche encore en grommelant comment incliner la banquette arrière mais à part ça, tout va bien, on a réussi à tout caser !) et nous quittons Denver à destination de Cheyenne en prenant bien garde de ne pas prendre l'autoroute à péage (indiquée "Toll")

Et comme je ne maîtrise pas encore bien le GPS du loueur, on va faire quelques détours "école buissonnière" dans les quartiers populaires de la périphérie !

 

Wyoming plate

On entre enfin dans le Wyoming (on adore cette plaque... on va l'acheter, c'est sûr !)

 

De Denver à Cheyenne ranch

avec ses ranchs à perte de vue...

 

Notre étape repas !

 

Terry Bison ranch Senator's steackhouse

Situé à 25mn de Cheyenne, le Terry Bison Ranch, comme son nom l'indique, élève des bisons pour le tourisme et la consommation. Dans son steackhouse, ils servent le lunch entre 11h et 15h, ce qui tombe bien car il est déjà plus de 14h !

 

Terry Bison ranch

Non seulement le cadre est très old west (enfin... old west pour touristes !)

 

Terry Bison ranch

 

Senator's steackhouse

 

Senator's steackhouse

(et on mange sous l'oeil du Tatanka !)

 

Senator's steackhouse bison burger

mais surtout ils servent un burger de bison primé comme étant le meilleur de tout le Wyoming et la Pale Ale dans des bocaux de cornichons ! Impossible de résister, donc !

Bilan : viande délicieuse et tendre, sauce chili à tomber, mais quel dommage de mélanger les deux... difficile aux USA de manger des produits en se délectant de leur goût naturel ! Il a fallu que j'enlève toute la sauce pour découvrir la saveur de leur bison...

 

En plus, on fait de belles rencontres...

 1/Le vrai Jackalope 2/ le futur époux(vantail) de Martine ?
 1/Le vrai Jackalope 2/ le futur époux(vantail) de Martine ?

1/Le vrai Jackalope 2/ le futur époux(vantail) de Martine ?

On sort donc de table très tard et on rejoint notre hôtel de Cheyenne pour apprendre qu'un repas léger nous est offert entre 17h30 et 19h30... Ah zut ! On est un peu full up présentement !

 

Cheyenne Staybridge Inn and Suites

Ensuite, on découvre notre chambre... enfin, notre appartement !

 

Cheyenne Staybridge Inn and Suites

Et alors là, je ne sais pas pourquoi, mais on n'a plus du tout envie de repartir pour aller visiter Cheyenne (en plus le vent s'est levé, le ciel s'est couvert, il tombe quelques gouttes... )

 

Comble du luxe : les bacs à légumes du frigo ont chacun un thermostat... on n'a même pas ça chez nous !

 

Cheyenne Staybridge Inn and Suites piscine

Bref on se la joue gros fainéants en se cherchant plein d'excuses pour profiter de notre chambre et de la belle piscine intérieure chauffée de l'hôtel (ok, pas si gros fainéants que ça quand même : on a fait quelques longueurs !)... mais demain, du coup, il va falloir faire des choix dans notre programme !

 

CADEAU BONUS :

Il pleut... les grenouilles etc... (en vrai : gymnastique quotidienne de Martine qui oriente -voire couvre- l'aération de la clim pour que l'air ne nous tombe pas trop fort sur la tête ! Quand je vous disais qu'on était super bien organisés !)

 

 

La PDJ de Martine (qui s'extasiait sur la cuisson de sa viande): "miam, mon bison, il est vraiment coin à puits" (2 gorgées de bière ont suffi...)

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 14:57

 

La photo du matin

Cheyenne Staybridge Inn and Suites

 

Nous nous levons sous un beau soleil qui ne va pratiquement plus nous quitter pendant nos 23 jours aux USA... On a donc bien fait de remettre à ce matin la visite de la ville de Cheyenne ! Toutefois, ce changement de programme nous oblige à éliminer une visite sur notre trajet car nous avons une longue étape aujourd'hui... et ce sera encore une fois Fort Laramie qui en fera les frais (nous l'avions déjà zappé en 2009 pour cause de fatigue familiale générale)

Conestoga Wagon

En effet, nous avons décidé de nous mettre dans les pas des émigrants du 19e siècle qui quittaient le relatif confort des contrées de l'est pour l'inconnu du grand ouest américain, et d'aller visiter des sites moins connus du Wyoming et du Nebraska comme Register Cliff ou Scotts Bluff avant de rejoindre notre Best Western à Chadron. Nous n'aurons donc pas beaucoup de temps à consacrer à Cheyenne...

 

Carte de notre trajet du jour

 

Mais auparavant, un petit diaporama de notre pantagruélique petit déj de ce matin... ce roadtrip commence fort bien !

Diaporama : Dans notre groupe, il y a les inconditionnels du salé et la gourmande de sucré !
Diaporama : Dans notre groupe, il y a les inconditionnels du salé et la gourmande de sucré !
Diaporama : Dans notre groupe, il y a les inconditionnels du salé et la gourmande de sucré !
Diaporama : Dans notre groupe, il y a les inconditionnels du salé et la gourmande de sucré !
Diaporama : Dans notre groupe, il y a les inconditionnels du salé et la gourmande de sucré !
Diaporama : Dans notre groupe, il y a les inconditionnels du salé et la gourmande de sucré !
Diaporama : Dans notre groupe, il y a les inconditionnels du salé et la gourmande de sucré !

Diaporama : Dans notre groupe, il y a les inconditionnels du salé et la gourmande de sucré !

Cheyenne Staybridge Inn and Suites

Vraiment un très bel hôtel, un peu trop éloigné du centre-ville, à notre goût, mais avec de superbes prestations.

 

Une fois par jour, corvée station essence... chacun connaît sa tâche... et justement, grâce à Martine, je peux vous publier des photos tirées à travers les vitres sans aucune tâche !

 

Brochure de Cheyenne Downtown

 

Cheyenne Wyoming Home

Nous voilà arrivés de très bonne heure à Cheyenne, avec une excellente nouvelle pour Norbert : toutes les boutiques sont encore fermées ! Moi qui avais imprimé plein de coupons de réduction... dommage !

 

Cheyenne Pioneer Garage infos

Pas facile de trouver du stationnement gratuit ici mais j'avais écrit préalablement au Visitor Center qui m'avait indiqué la marche à suivre pour les touristes : se garer dans l'un des parkings couverts proches de la Depot Plaza, le Pioneer Ave Garage, et aller chercher un permis gratuit pour la journée au Transit Office (situé à l'angle sud-ouest du parking.)

 

Cheyenne downtown

Et nous voilà tout seuls dans le downtown désert de Cheyenne ! Ah, on ne peut pas dire qu'on soit embêtés par les cars de touristes asiatiques !

 

Cheyenne Wrangler

Donc un immense magasin de vêtements, chapeaux, chaussures et accessoires western, comme on les aime et dans lequel on ne peut pas rentrer... pff...

 

Cheyenne Downtown

On va se contenter d'une balade dans la partie sud du centre-ville, le secteur du Wyoming State Capitol étant en chantier et tous les musées fermés à cette heure...

 

Cheyenne downtown

 

Cheyenne

Oui parce qu'on ne dirait pas comme ça, mais Cheyenne est la capitale du Wyoming ! Avec son petit downtown sans gratte-ciel et ses 63 000 habitants (= Valence en France) dont nous ne verrons pas l'ombre d'une silhouette, c'est la plus grande agglomération de l’État !

 

 Cheyenne The Wrangler et Big Boot

Le Wyoming est en effet avant tout un état d'agriculteurs et d'éleveurs, il est d'ailleurs surnommé le "Cowboy State"... les sculptures de bottes qui décorent toute la ville en sont un parfait symbole.

 

Diaporama Les Big Boots de Cheyenne
Diaporama Les Big Boots de Cheyenne
Diaporama Les Big Boots de Cheyenne
Diaporama Les Big Boots de Cheyenne
Diaporama Les Big Boots de Cheyenne
Diaporama Les Big Boots de Cheyenne
Diaporama Les Big Boots de Cheyenne
Diaporama Les Big Boots de Cheyenne
Diaporama Les Big Boots de Cheyenne

Diaporama Les Big Boots de Cheyenne

Il y en a au moins 25 dans Cheyenne, on ne pourra pas toutes les voir ! On croisera un bénévole au Visitor Center qui nous expliquera que les bottes sont des sculptures d'artistes locaux -ou du moins du Wyoming- et qu'elles sont régulièrement changées. Il précise que c'est la seule ville qui présente ce type d’œuvres d'art... bon, je lui apprends que la ville de Custer fait la même chose avec des bisons, il est très étonné !

pdf Les bottes de Cheyenne

 

Cheyenne Depot Plaza

Outre, les Big Boots, la Depot Plaza et ses alentours fourmillent de sculptures en tous genres...

Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)
Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)
Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)
Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)
Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)
Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)
Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)
Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)
Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)

Diaporama Sculptures Depot Plaza (cherchez l'erreur !)

Cheyenne Depot Station

Le mot "cheyenne" signifie "les étrangers" en langue dakota. La ville s'est développée grâce au chemin de fer : c'était au départ une "Hell on Wheels", c'est-à-dire un regroupement de tentes et de tripots installés à la va-vite pour loger les travailleurs à la construction de la voie ferrée de la Union Pacific Railway.

 

Cheyenne Depot Station

Sa gare, transformée en musée du chemin de fer, a donc une grande importance historique.

 

Cheyenne Downtown

On s'éloigne un peu de l'hypercentre...

 

Cheyenne Mansion

... pour aller admirer quelques Ohlalas (voir glossaire) sympas.

 

Cheyenne Mansion

Beaucoup de maisons victoriennes sont aujourd'hui des "Bed and Breakfast".

 

Cheyenne Mansion vitraux

Celle-ci a des vitraux Van Gogh !

 

On trouve aussi à Cheyenne : un théâtre Old Style

Cheyenne Lincoln Theatre
Cheyenne Lincoln Theatre

 

une église méthodiste

Cheyenne Eglise methodiste

 

du street art

... avec des transformateurs d'électricité déguisés en tableaux !
... avec des transformateurs d'électricité déguisés en tableaux !
... avec des transformateurs d'électricité déguisés en tableaux !
... avec des transformateurs d'électricité déguisés en tableaux !
... avec des transformateurs d'électricité déguisés en tableaux !

... avec des transformateurs d'électricité déguisés en tableaux !

Cheyenne plante

.. et une plante dont je ne connais même pas le nom !

 

Ci-dessous un BONUS familial !

Diaporama Nous à Cheyenne
Diaporama Nous à Cheyenne
Diaporama Nous à Cheyenne
Diaporama Nous à Cheyenne
Diaporama Nous à Cheyenne
Diaporama Nous à Cheyenne
Diaporama Nous à Cheyenne

Diaporama Nous à Cheyenne

Vers Register Cliff

Après cette visite très rapide de Cheyenne, nous reprenons la route en direction du nord en traversant à nouveau de grandes prairies bordées de kilomètres de barrières et parsemées de promontoires rocheux dignes de Monument Valley (sans la couleur !

 

Carte de Register Cliff State Historic Site

 

Register Cliff Historic Site

Register Cliff est un State Historic Site (7$ par véhicule) ouvert toute l'année et situé à 1h30 de Cheyenne, près de Guernsey.

 

Register Cliff Historic Site

Pendant le pic de l'exode vers l'Ouest, c'est à dire au milieu du 19e siècle, c'était un important landmark (alors comment traduire en français ? Je trouve "point de repère" assez réducteur, en fait...) sur l'Oregon et California Trail (dont je vous parlerai plus en détail par la suite.)

 

Register Cliff Historic Site

 

Register Cliff Historic Site

Situé à 1 jour de voyage en chariot de Fort Laramie, cet endroit était sorte d'aire d'autoroute où les pionniers faisaient une étape/repos et en profitaient pour remplir le Livre d'Or de l'époque en gravant la roche friable...

 

Register Cliff Historic Site

Bon, par la suite, des grands nigauds ont dégradé ce mémorial en taguant leur propre nom mais on sait que la bêtise humaine n'a pas de limite quand il s'agit du respect de sites historiques ou sacrés... On y trouve même des inscriptions de 2016... Bon il faut se dire que ça deviendra historique en l'an 3000 !

 

Register Cliff Historic Site

Un jeune garçon dont le nom est gravé est mort du choléra quelques semaines après...

 

North Platte River à Register Cliff

Au bord de la rivière North Platte qui coule en contrebas, le décor est magnifique.

 

North Platte River à Register Cliffs

Les chemins des migrants,  suivaient bien sûr toujours le cours d'une rivière...

 

Pony Express marker à Register Cliff

Et le Pony Express suivait le trail tracé par les colons !

 

Register Cliffs North Platte river

 

 

Platte River

Le site est agréable et on est tout seuls...

 

Register Cliff pique-nique

...du coup, on décide d'y manger.

 

Register Cliff pique-nique

Un exemple de pique-nique sur notre belle toile cirée apportée de France... (je précise que nous ne mangeons pas de chips le reste de l'année mais qu'aux USA, on ne parvient pas à résister aux Sea Salt Crips, surtout celles de Cape Cod !)

 

Le soleil cogne fort (il fait 94° F soit 34,5°c... on apprécie d'être venus en septembre !) et quand on rejoint notre Titine on s'aperçoit qu'elle est blanc nacré...

Wouah, on se la joue luxe cette année ! Mais il va falloir faire très attention aux rayures sur la carrosserie !

Carte de l'Oregon trail

Carte de Scotts Bluff National Monument

 

Encore 1h30 de route pour atteindre le Scotts Bluff National Monument (accessible donc avec le National Pass). Pour la première fois depuis que nous voyageons aux USA, nous entrons dans le Nebraska et en profitons pour prendre en photo les deux panneaux...

AUTOMNE 2018 : Jour 3/Cheyenne - Scotts Bluff - CarhengeAUTOMNE 2018 : Jour 3/Cheyenne - Scotts Bluff - Carhenge
North Platte river

Nous suivons l'Old Oregon trail qui longe toujours la North Platte River

 

Old Oregon trail près de Scotts Bluff

La preuve ! (l'an dernier nous avons emprunté ses derniers kilomètres...)

 

Scotts Bluff maquette

Scotts Bluff est un ensemble de promontoires rocheux qui, avec Chimney Rock (un peu plus à l'est) constituaient des repères visuels naturels sur la route de l'Oregon. Dès que les migrants qui traversaient les immenses prairies du Nebraska apercevaient au loin ces hautes formations, ils savaient qu'ils avaient atteint "le Grand Ouest"... (avec la même joie que moi quand j'aperçois au loin l'enseigne "Cheesecake Factory".)

 

Scotts Bluff affiche

Entre les années 1841 et 1869, au moins 250 000 personnes en provenance du Missouri passèrent par Mitchell Pass au pied de Scotts Bluff.

 

Scotts Bluff Visitor Center
Scotts Bluff Visitor Center

Nous nous attardons un peu dans le Visitor Center qui présente un film sur l'histoire des colons qui gagnaient l'Ouest et des œuvres de William Henry Jackson (comme ils disent sur le dépliant français du site : "célèbre photographeur de poinniers")

 

Scotts Bluff Eagle Rock

Puis nous empruntons un bout de l'Oregon trail... pavé !

 

Scotts Bluff

avec un très sympa avertissement (ce n'est pas la seule fois que nous verrons cette mise en garde... heureusement, le dépliant nous informe que ce serpent est "timide"... on en a de la chance !)

 

Scotts Bluff chariot Conestoga

Au pied de "Eagle Rock" sont exposés des exemples de chariots bâchés dont le célèbre Conestoga...

 

Scotts Bluff chariots

...au confort 5 étoiles.

 

Scotts Bluff National Monument

L'endroit est très photogénique

 

Scotts Bluff

Le Wagon Master... euh, Mistress !

 

Scotts Bluff Summit road

Une route a été construite en 1930 pour monter en haut de "Eagle Rock". Du fait de ses 3 tunnels, elle est inaccessible à des véhicules d'un certain gabarit... (l'été on peut y monter avec une navette)

 

Scotts Bluff North overlook trail

En haut de la Summit Road, deux sentiers pédestres de 1,6km AR pour des points de vue à 1420m de hauteur : comme nous n'avons pas beaucoup de temps, j'ai demandé au Visitor Center quel trail privilégier et ils m'ont conseillé le Nord...

 

Scotts Bluff North overlook trail

...d'où on peut apercevoir les Badlands du coin...

 

Scotts Bluff North overlook trail

ça fait du bien de dégourdir un peu nos jambes car nous avons beaucoup d'heures de route aujourd'hui

 

Scotts Bluff North overlook trail

et les  vues sont vraiment sympas : la météo est extraordinaire (et toujours très chaude !) du coup, on peut voir très loin... dommage qu'on n'ait pas le temps pour le Sud Overlook trail !

 

Chimney Rock

Il nous faut déjà reprendre la route... 30km plus loin, on passe à côté du symbole du Nebraska : le Chimney Rock.

 

Nebraska train

On continue de traverser les grandes prairies en longeant la voie ferrée et des kilomètres de train de marchandises à l'arrêt (il servent de stockage pour les agriculteurs)

 

Carhenge panneau

A proximité de la ville d'Alliance, nous avons prévu de nous arrêter à Carhenge (gratuit)... alors, comment vous présenter le truc ?

Souvent originaires de Grande Bretagne, donc avec des racines celtiques, les américains n'ont pas sur leur sol de sites archéologiques présentant des menhirs ou des dolmens... c'est une grande frustration ! Par contre, ils ont beaucoup de casses de voitures... alors du coup Monsieur Jim Reinders a décidé de conjuguer les deux...

 

Carhenge

et ça donne ça !

 

Carhenge

Le Stonehenge des Américains ou comment rendre ses lettres de noblesse aux casses de voitures !

 

Carhenge

Donc, j'en ai deux autour de moi qui sont en mode perplexe....

 

Carhenge

Comme dirait Martine : "mais c'est qui le couillon qui nous a pondu ça ?"

 

Carhenge

En fait, un panneau infos nous explique qu'il y avait peu de pierres dans le coin mais beaucoup de voitures... et que les roues ont considérablement simplifié la logistique !

 

Carhenge

Selon les dires du couillon.... euh de l'artiste (désolée) :" nous avons été capables de réduire la durée de construction du Stonehenge original de 9 900 ans et 52 semaines !"

 

Carhenge

D'autres menhirs éparpillés sur le site...

 

Carhenge

... dont un signé par plein d'Obélix...

 

Carhenge

et des épitaphes farfelues...

Diaporama Carhenge
Diaporama Carhenge
Diaporama Carhenge
Diaporama Carhenge
Diaporama Carhenge
Diaporama Carhenge
Diaporama Carhenge
Diaporama Carhenge

Diaporama Carhenge

Route pour Chadron

Il nous reste une heure de route (privatisée !) jusqu'à Chadron

 

Route pour Chadron

Des pâturages brulés par le soleil

 

Route pour Chadron

 

Route pour Chadron

des fermes et des champs cultivés

 

Route pour Chadron

et puis les conifères et les monts de la Nebraska National Forest qui pointent le bout de leur nez...

 

Best Western Chadron déco

Ce soir, une chambre joliment décorée au Best Western West Hills Inn et une piscine + jacuzzi fort bienvenus !

 

Sur la route qui mène à Register Cliff, un camp d'entraînement militaire en face d'un magnifique golf... Martine s'étonne de cette cohabitation incongrue... Norbert : "Bah, c'est toujours une histoire de balles et de trous..."

 

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 23:49

 

La photo du jour

Custer Bison

Mise en abîme... des bisons sur un bison... sans parler de celui qui est dans l'estomac de la photographe !

Bienvenue au Dakota du Sud où nous allons rester quelques jours afin de nous encanailler dans les bars/casinos de la ville de Deadwood avant d'aller explorer les Mauvaises Terres à l'est...

Mais auparavant, nous allons traverser, dans les Black Hills, le parc d’État Custer (fameux général chevelu ayant pris une déculotté à Little Big Horn) où nous sommes censés apercevoir de la wildlife à foison...

 

Carte du Custer State Park

 

Custer State Park bisons

Alors effectivement, on a vu des bisons (de loin)

 

undefined

des chiens de prairie (de loin)

 

Custer State Park antilopes pronghorn

des antilopes pronghorns (de loin)...

 

... bref, obligés de se rabattre sur des photos de la voiture qui offre l'avantage d'être près et de ne pas bouger tant qu'on ne lui en donne pas l'ordre...

Il faut dire qu'un ranger nous a mis en garde : plein de rattlesnakes, ne pas s'approcher des animaux ! La faute à la chaleur ambiante... Comme nous a dit Martine : "c'est qu'il fait un temps à mettre sa sonnette dehors !"

 

Alors, au vu du nombre de Nagareboshis qui s'aventuraient quand même dans les hautes herbes pour s'approcher au plus près des animaux, on s'est demandé si l'objectif des rangers n'était pas plutôt de protéger la wildlife des touristes sans gêne...  quoi qu'il en soit, on a respecté les consignes, nous !

 

Dakota du Sud route 385

Bon, on continue à privatiser toutes les routes qu'on emprunte... on se sent un peu seuls au monde parfois dans notre voiture...

 

...mais on est contents quand même !

 

Dakota du Sud route 385

La route 385 est très belle et on aperçoit régulièrement des antilopes cul-blanc (oui, c'est le nom que notre fils leur avait élégamment donné en 2009...) qui gambadent trop loin pour être prises en photos... (faut dire que c'est le deuxième animal le plus rapide au monde après le guépard !)

 

Custer State Park Visitor Center

20 dollars l'entrée pour 7 jours... manque de bol, on n'y reste qu'1 jour !

 

Custer State park

Pas beaucoup plus de monde sur la Wildlife Loop road que précédemment dans le Nebraska !

 

Custer State Park herbe à bisons

Au Visitor center, on nous présente les herbes à bisons qui font le délice de ces gros ruminants.

 

Custer State Park

Et en effet, ici, l'herbe rouge foisonne, cela donne aux paysages du parc des couleurs extraordinaires !

 

Custer State park

 

Custer State park

Cela dit, ce state park garde les stigmates d'immenses incendies... certains doivent être récents car une odeur de brûlé subsiste encore...

 

Custer State park

L'automne pointe timidement...

 

Custer State Park bouse bison

On se dirige vers le sud du parc où se trouvent les corrals à bisons... mais en fait de bison, c'est leur bouse qu'on voit de plus près !

 

Custer State park

Parce que les bestioles, ça donne ça ! (les petits points noirs au fond...)

 

Custer State Park bisons

Allez, je suis sympa, un petit zoom...

 

Custer State Park bisons

et un grand ! (où on peut voir que les bisons sont en fait en semi-liberté... d'ailleurs, dans moins de deux semaines, les rangers vont tous les rassembler pour les compter et vérifier leur état de santé... cela donne lieu à un spectacle que les américains viennent voir en nombre pendant tout un week-end... même pas peur des rattlesnakes !)

 

Kevin Cosnorbert devant les tatankas.

(Au Visitor Center, un ranger nous a proposé d'aller voir un film sur le parc et ses animaux commenté par Kevin Costner... je lui ai répondu : "ah oui , super, nous, on aime beaucoup Kevin Costner !" Je crois bien l'avoir dégoûté à vie des touristes françaises...)

 

Custer State park bisons

Bon, je me suis un peu approchée malgré les serpents à sonnettes... juste assez pour faire fuir cette maman et son bébé qui étaient venus se désaltérer... on est un peu déçus mais, après tout, les bisons ce ne sont jamais que de grosses vaches super savoureuses dans l'assiette !

 

Custer state park antilopes pronghorn

J'exagérais un peu au début de cet article, parce qu'on a vu quand même des animaux d'un peu plus près, comme les antilopes pronghorns-culs-blancs,

 

Custer State park antilopes pronghorn

espèce endémique de l'ouest américain, dernières descendantes de la famille des antilocapridés (contraction d’antilope et du latin capra : chèvre). Elles sont reconnaissables à leurs cornes fourchues (d'où leur nom anglais : "prong horn")

 

Custer State park chiens de prairie

et des chiens de prairie, qui ont l'air tout mimi, trop craquants, d'adorables petites peluches...

 

Custer State park chiens de prairie

Sauf qu'il ne faut pas oublier que le terrain dans lequel ils vivent est creusé de centaines de galeries connectées entre elles et avec des trous d'aération partout... les américains appellent ça une "ville" (prairie dogs town)...  Imaginez une fourmilière avec des fourmis de la taille de lapins... sans parler du raffut incessant de leurs cris perçants... moins mimis tout d'un coup !

 

Custer State park

Nous sommes étonnés de voir que ce parc est habité, parsemé de fermes et de petits hameaux...

 

Custer City

Nous faisons notre étape repas dans la ville de Custer

 

Custer bison burger

où nous expérimentons une exclusivité : la sauce aux marshmallows pour accompagner le burger de bison ! (on n'a peur de rien... ah si, des rattlesnakes !)

 

et les India Pale du coin bien sûr...

 

Custer City Bugling Bull restaurant

...dans un resto très couleur locale...
 

le Buglin' Bull
le Buglin' Bull le Buglin' Bull

le Buglin' Bull

Ensuite petite promenade digestive dans la ville

Custer City

 

Custer City

 

Custer City

 

Custer City

 

Custer City

Nous sommes dans les états pro-Trump... ça nous change de l'été dernier !

 

Custer City

Donc, Custer copie les bottes de Cheyenne mais avec des bisons...

 

Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer
Diaporama les bisons de Custer

Diaporama les bisons de Custer

Custer State Park Sylvan lake

Nous retournons dans le parc pour rejoindre le Sylvan Lake, surnommé le Crown Jewel du Custer State Park.

 

Sylvan Lake panoramique

 

Custer State park Sylvan lake

Une petite balade dans un endroit empli de sérénité... (et de quelques touristes !)

 

Sylvan lake

C'est super beau, nous n'avions pas visité ce secteur en 2009...

 

Custer State park Sylvan lake

On aurait aimé pouvoir y passer un peu plus de temps...

 

Custer State Park Needles scenic hwy

Nous empruntons ensuite la Needles scenic road, avec plein de needles, donc...

 

Custer State Park Needles scenic hwy

La "route des aiguilles" est en effet une route panoramique de 22 kilomètres

 

Custer State Park Needles scenic hwy

qui serpente au cœur d'une forêt de pins, d'épicéas, de boulots, de tunnels et de pitons granitiques...

 

Custer State Park Needles Hwy

...avec des arrêts points de vue...

 

Custer State Park Needles Hwy tunnel

... et des sensations fortes ! C'est Martine qui s'y est collée ! Même pas raclé les côtés de la voiture dans le tunnel !

 

Custer State Park Needles Hwy

La végétation pousse vraiment n'importe où...

 

Custer State Park Cathedral Spires

On passe sans s'arrêter devant Cathedral Spires

 

Custer State park Cathedral spires

Je prends les photos à travers les vitres...

 

Custer State Park Needles Scenic Hwy

Vraiment, même s'il n'y avait pas l'attrait de la wildlife qui en fait la notoriété, ce state park serait déjà remarquable par la beauté et la variété de ses paysages...

 

Iron Mountain road

On sort du parc par l'Iron Mountain Road qui serpente à l'aide de ponts en queues de cochons (c'est leur nom !) qui tournent sur 360° pour permettre une descente plus rapide.

 

Iron Mountain road ponts en queue de cochon

(photo trouvée sur le net)

 

Iron Mountain road

A travers les 3 tunnels qui jalonnent cette route, on entraperçoit les 4 rigolos du Mont Rushmore...

Un point de vue a d'ailleurs été aménagé sur l'Iron Mountain road.

 

Mont Rushmore

On s'arrête au mémorial dont l'entrée est gratuite... mais le parking payant ! (11$ par véhicule... finauds ces américains)

 

Mont Rushmore

Donc, de droite à gauche : Melchior, Gaspard, Balthazar et Marcel.

 

Mont Rushmore

Les 3 Bidochons devant les 4 rigolos.

 

Mont Rushmore

Norbert m'a demandé un zoom pour voir comment étaient sculptés les visages... on a emporté des jumelles qu'il laisse toujours consciencieusement dans la voiture !

 

Deadwood

Encore 1h de route pour rejoindre notre hôtel à Deadwood

 

Deadwood

Ancienne ville de truands, de joueurs et de débauché(e)s, résidence de 2 célébrités (Wild Bill Hickok, qui y a été assassiné, et Calamity Jane, sa grande amie), Deadwood est toujours aujourd'hui une ville de "gambling" qui fourmille de casinos et de bikers...

 

Deadwood

 

Deadwood

Plus western que ça tu meurs !

 

Dans le prochain article, ne ratez pas Deadwood by night et ses deux saloons numéros 10 !

 

 

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 22:22

 

Carte de Deadwood

La photo du soir

Deadwood chaise

La chaise la plus classe de tous nos roadtrips !

 

 

Deadwood

Balade du soir dans une ville somme toute assez déserte...

 

Deadwood

En fait, peu de touristes en cette saison, uniquement des autochtones.

 

Deadwood

 

Deadwood

En 2009, nous y étions à la période qui précédait le grand rallye de Sturgis, du coup, la ville était sillonnée par les Harley !

 

Deadwood Original Saloon n°10

Alors il faut savoir qu'à Deadwood, deux saloons n° 10 se disputent l'endroit où a été tué (dans le dos) le fameux James Butler Hickok alias Bill Le Sauvage le 2 août 1876. Ci-dessus, le "véritable endroit" (mais pas le mobilier d'origine)...

 

Deadwood Original saloon n° 10

 L'intérieur est quand même très couleur locale...

 

Deadwood Original saloon n°10

avec les vrais faux revolvers de Bill ?

 

Deadwood chapeaux
Dedwood bottes

Quelques Stetson et Santiag plus loin...

 

Deadwwod saloon n°10

Le saloon numéro 10 numéro 2 (je ne sais pas si vous me suivez ?)

 

Deadwood Old Style Saloon n°10

En fait, le bar où a été tué Wild Bill Hickok a été déplacé de son lieu d'origine en 1938 à cause d'un incendie... il est à présent situé au 657 de la Main street... mais par la suite un nouveau saloon a été rebâti à l'emplacement antérieur (au 624)... c'est donc la guéguerre des saloons, tourisme oblige...

 

Deadwood Old Style Saloon n°10 Wild Bill chair

Mais celui-ci a un énorme avantage : on y trouve exposée la Chaise de la Mort... enfin, la chaise sur laquelle Bill avait assis son illustre postérieur avant de se faire zigouiller pendant une partie de poker... preuve que le jeu, ce n'est vraiment pas bon pour la santé.

 

Deadwood Legendary Bill Hickok Last Hand

Voici sa légendaire dernière main (la Main de l'Homme Mort, du coup !)

 

Deadwood Old Style Saloon n°10 Whiskies

Dans la salle de poker se trouve la plus grande sélection de whiskies du Dakota du Sud avec plus de 171 bourbons, scotchs et whiskies...

 

Deadwood Old Style saloon n°10

Ah ben, voilà le résultat ! (Cher Whisky, on avait passé un marché. Tu étais supposé me rendre plus sexy, plus marrant(e) et meilleur(e) danseur(se). J'ai vu la vidéo, il faut qu'on parle.)

 

Deadwood Old Style saloon n°10

Toute la déco du lieu raconte l'histoire de la ville et la légende de Bill Le Sauvage...

 

Daedwood Old Style saloon n°10

Ça c'est de la moustache ! Je parle bien du portrait de gauche et non de celui de droite qui représente la glamour Calamity Jane, grande amie de Bill.

 

Deadwood Bullock Hotel

Dans Deadwood, on trouve aussi plein d'hôtels/casino d'époque comme celui-ci, construit en 1895 par le shérif Seth Bullock (pour ceux qui ont regardé la série : le personnage culte, celui qui dit plein de gros mots !) Il lui en avait coûté à l’époque la modique somme de 40 000 $.

 

Deadwood Midnight Star Hotel

Ou le Midnight Star racheté et rénové par Kevin Costner mais fermé depuis 1 an, je ne sais pas pourquoi...

 

Deadwood Bloody Nose

Donc, nez sanglant... ou saleté de nez... ça donne envie !

 

Deadwood

On continue d'admirer de belles vitrines...

 

Deadwood poteries améridiennes

...avec des poteries qui iraient super bien chez nous mais non... trop fragiles !

 

Deadwood Site of arrest Of Mc Call

Et voilà, bien fait ! (l'assassin était juste un mauvais perdant qui n'a pas apprécié d'être rétamé par Bill au poker... pourtant Hickok lui avait offert un repas pour le consoler ! Moi, ça m'aurait consolée en tous cas...)

 

Quant à Bill, il est partout : impossible de lui échapper... Même sur les verres à dents de notre chambre d'hôtel ! La mascotte de la ville, quoi !!!

AUTOMNE 2018 : Jour 4 suite / Deadwood by night
AUTOMNE 2018 : Jour 4 suite / Deadwood by night
AUTOMNE 2018 : Jour 4 suite / Deadwood by night
AUTOMNE 2018 : Jour 4 suite / Deadwood by night
AUTOMNE 2018 : Jour 4 suite / Deadwood by night

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2018 3 10 /10 /octobre /2018 21:34

 

La Photo du Jour

Badlands nous

Nous heureux dans les Badlands

 

Nous avons prévu de nous poser deux nuits à Deadwood afin de pouvoir découvrir le parc des Badlands situé à l'est de Rapid City. Comme mes potes roadtrippers m'ont recommandé de visiter le parc en milieu et fin d'après-midi, nous avons le temps ce matin de poursuivre notre exploration de la ville de Deadwood, et notamment le musée du Kevin (le seul, l'unique) qui n'existait pas vraiment lors de notre dernière visite...

 

Mont Moriah Cemetery Deadwood

Nous commençons la journée par la visite du Mont Moriah Cemetery situé en haut d'une colline...

 

Mont Moriah Cemetery Deadwood

...afin de nous recueillir sur les tombes de Sauvage Bill et de la Calimité !

 

Mont Moriah Bill Hickok tombe

La tombe de Wild Bill Hickok dont la statue a été plusieurs fois "vandalisée".

 

Mont Moriah Bill Hickok et Calamity Jane graves

A droite, celle de Calamity Jane qui avait demandé à être inhumée à côté de son Bill.

 

Mont Moriah Cemetery Calamity Jane grave

Plein de petits ex-votos au pied de la stèle de Martha Jane Burke

 

Mont Moriah cemetery

Dans ce cimetière, certaines stèles ont des formes très bizarroïdes !

 

Deadwood vue du cimetrière Mont Moriah

Le deuxième attrait du lieu est sa belle vue panoramique sur Deadwood

 

Deadwood vue du cimetrière Mont Moriah

Où l'on voit bien que la ville est enchâssée dans un écrin de montagnes, au cœur d'une vallée très étroite...

 

Mont Moriah cemetery écureuil

Le cimetière foisonne de petits écureuils pas farouches qui nous jettent des pommes de pin dessus !

 

Deadwood

Quelques ohlalas deadwoodiennes plus loin...

 

Deadwood

 

Deadwood

 

Tatanka A story of the Bison parking

...nous nous garons sur le parking du musée Tatanka Story of The Bison parmi les voitures de collection !

 

Corvette
Mustang

 

Nous, on aime !

 

Tatanka A Story of The Bison

Après le succès de son film "Danse avec les loups", tourné principalement dans les Black Hills, Kevin Costner a acheté un immense terrain dans le but d'y construire le Dunbar Ranch, un projet de 100 millions de dollars devant aboutir à la création d'un hôtel de luxe, d'un lac, d'un centre équestre, d'un casino, d'un golf de 18 trous et d'autres terrains de sport... Mais le projet n'a jamais pu voir le jour.

 

Tatanka Story of The Bison

A la place, le Kevin a créé un petit centre d'interprétations dédié au Bison et aux Indiens des Plaines (10$ l'entrée).

 

Tatanka Story of The Bison

En effet, de nombreux acteurs du film étaient pour la plupart des Sioux Lakotas (ou descendants des Lakotas) qui ont eu l'occasion d'apprendre ou réapprendre leur langue maternelle pour les besoins du scenario. En les mettant à l'honneur, Kevin Costner est devenu, à sa façon, un ambassadeur de la culture amérindienne.

 

Deadwood Tatanka Story Of The Bison

Ce sont d'ailleurs les Lakota qui animent le Centre d'Interprétations : nous discuterons avec l'un deux à qui je demanderai ce que signifie "tatanka" ( = "celui à qui nous appartenons"... bref une grosse bête mais avec une symbolique spirituelle !) Le nom de la femelle, par contre, c'est "Pte"... moins glamour du coup !

 

Tatanka Story of The Bison

La vie des Indiens des Plaines étant complètement dépendante des troupeaux de bisons (alimentation, graisse, vêtements, habitat, tambours, outils...), l'extermination de ces animaux par les blancs au 19e siècle a entrainé la quasi disparition des tribus et de leur mode de vie.

 

Tatanka Story of The Bison

Alors on savait que la viande de bison était très peu calorique mais on ne s'attendait pas à ce qu'elle le soit moins que du poulet !

 

Tatanka Story of The Bison

Pour notre plus grand bonheur, Kevin expose ici également les costumes du film qui l'a rendu célèbre, comme celui du lieutenant John Dunbar...

 

Tatanka Story Of The Bison

...ou la tenue de Dressée avec le Poing.

 

Tatanka Story of The Bison

Je ne parle même pas de la déco des WC !

 

Tatanka Story of The Bison sculpture

A l'extérieur, le chef d’œuvre qui a motivé la construction du musée : 17 statues en bronze qui représentent une scène de chasse.

 

Tatanka Story of The Bison sculpture

A l'origine, la sculpture avait été commandée par Kevin pour décorer le resort prévu à cet emplacement...

 

Tatanka Story of The Bison sculpture

 

Tatanka Story of a Bison Black Hills

Kevin Costnorbert face aux Black Hills...

 

Black Hills Bleuets

C'est beau aussi quand on baisse les yeux !

 

Après le pique-nique et la toilette quotidienne de la voiture...

 

Dakota du Sud I90

...départ pour les Badlands par l'I90 et ses magnifiques paysages gâchés tout le long par des panneaux publicitaires

 

Dakota du Sud I90

qui vantent tous les extraordinaires achats que l'on peut effectuer dans l'immense gift shop de la ville de Wall...

 

Wall Drug

... où l'on finit par s'arrêter pour découvrir la Mickeyville des achats !

 

Wall Drug

Et en plus ils sont contents de nous voir !

 

Wall Drug

A Wall Drug, on trouve de tout :

 

Wall Drug Jackalopes

les fameux Jackalopes, légende américaine qui s'apparente à notre dahut national...

 

Wall Drug

des boutiques en enfilade

 

Wall Drug

des souvenirs en tout genre...

 

 

Wall Drug portrait d'indien
Wall Drug portrait d'indien

des portraits d'indiens aux noms loufoques...

 

Walldrug Chapelle des Voyageurs

la chapelle des voyageurs, gardée par la statue d'un grand chef indien...

 

Wall Drug

avec, juste en face, un flipper très sexy !

 

Wall Drug

des automates bourrés

 

Wall Drug

et des touristes sobres (enfin, j'espère !)

 

Wall Drug Kokopelli
Wall Drug boule décorée

Bon ok, j'ai fait quelques achats...

 

 

Prairie Homestead panneau

Quelques miles plus loin, nous faisons un stop pour voir la Prairie Homestead...

 

Badlands Prairie Homestead

mais finalement, nous refuserons de visiter ce National Historic Landmark quand nous apprendrons que le Pass ne fonctionne pas et qu'il faut payer 6 dollars par personne... quand on pense à des sites comme Fort Bluff qui sont gratuits avec des dizaines de maisons comme celle-ci... faut pas exagérer !

 

Badlands Chiens de Prairie albinos

De toutes façons, le principal intérêt du lieu, c'est cette très rare colonie de chiens de prairie albinos.

 

Badlands Chiens de Prairie albinos

Il y en a un qui m'a à l’œil !

 

Carte du Badlands National Park

Carte des trails

Infos sur les Badlands

 

Big Badlands overlook

Et nous voilà arrivés dans l'immensité des mauvaises terres, au Big Badlands overlook...

 

Big Badlands overlook

C'est vraiment magnifique et je suis surprise par la dimension du parc que j'imaginais tout petit...

 

Big Badlands overlook

Mais en fait c'est nous qui sommes tout petits...

 

Big Badlands overlook

 

Big Badlands overlook

Aujourd'hui, Martine a pris le volant et elle va nous arrêter à tous les points de vue de la scenic road de 50km qui traverse la partie nord du parc d'Est en Ouest.

 

Big Badlands overlook

On est charmés, c'est un vrai coup de cœur ! Les buttes découpées en tranches de couleurs différentes nous rappellent un peu Painted Desert dans l'Arizona. C'est l’accumulation successive de couches sédimentaires de sable, de limon et d’argile il y a des dizaines de millions d’années et le travail d'érosion des cours d'eau qui ont créé ces paysages lunaires. De plus, ce parc abrite les plus riches gisements de fossiles du monde.

 

Big Badlands overlook

Le ciel est couvert cet après-midi mais au moins la clarté du soleil n'écrase pas les couleurs...

 

Badlands National Park

Bon, ok, c'est beau aussi quand le soleil pointe le bout de son nez !

 

Badlands Door et Window trail

On part en balade parmi les pinacles et les falaises découpées semblables aux ruines d'un château.

 

Badlands Door et Window trail

Une partie du trail se fait sur des passerelles en bois (ça protège des rattlesnakes !)

 

Badlands Door et Window trails

 

Badlands Door et Window trails

et puis on descend dans l'amphithéâtre de pierres...

 

Badlands National Park roche

La roche est très friable et poreuse

 

Badlands Door and Window trails

Ce site est l'endroit où les indiens pratiquaient la Ghost Dance  (Danse des Esprits), symbole de l'ultime révolte des tribus contre les soldats américains, rite sensé ramener le bison dans les plaines et faire fuir l'homme blanc...  le résultat fut le massacre de Wounded Knee...

 

Badlands Door et Window trail

On se sent privilégiés de fouler ces paysages lunaires, d'autant plus qu'il y a très peu de touristes.

 

Badlands Door et Window trails

On n'aura pas le temps de faire d'autres sentiers, mais celui-ci était vraiment très beau (Door + Window trail, 1,7km AR, mais en fait on peut marcher aussi loin que l'on veut une fois descendus dans les badlands...

 

Badlands NP nous

si on ne craint pas les rattlesnakes !)

 

Badlands National Park

Nous poursuivons la scenic road qui est effectivement panoramique tout le long...

 

Badlands national park

Je tire les photos en roulant car si on devait s'arrêter chaque fois que c'est beau, il nous faudrait 2 jours !

 

Badlands Cedar Pass

Cela dit, on ne peut pas s'empêcher de stopper parfois en dehors des overlooks officiels...

 

Badlands National park

Surtout que c'est aussi beau quand on se retourne !

 

White River Valley overlook

White River Valley overlook

 

Badlands White River Valley overlook

Vous remarquez que j'assemble les photos pour éviter la surcharge visuelle !

 

Badlands Panorama Point

Panorama Point

 

Badlands Panorama Point

Idem

 

Badlands Burn Basin overlook

Burn Basin overlook

 

Badlands Burn Basin overlook

 

Badlands Burn Basin overlook

 

 

Badlands Yellow Mounds overlook

Et la merveille des merveilles...

 

Badlands Yellow Mounds

Yellow Mounds overlook.

 

Badlands Yellow Mounds overlook

Il fallait arriver à ce point de vue en fin d'après-midi pour la lumière... on y était !

 

Badlands Yellow Mounds overlook

Et en plus le soleil est réapparu juste à ce moment !

 

Badlands Yellow Mounds overlook

Les couleurs sont incroyables... même les fleurs sont jaunes...

 

 Badlands Yellow Mounds

A partir de là, la route longe des paysages multicolores, on se croirait dans les Painted Hills du John Day Fossil Beds mais en beaucoup plus vaste...

 

Badlands Yellow Mounds

Je mitraille par la fenêtre

 

Badlands Yellow Mounds

et avec le retour du ciel bleu, c'est magnifique !

 

Badlands Yellow Mounds

C'est ce que nous appelons les paysages citron/framboise..

 

Badlands Yellow Mounds

 

Badlands Yellow Mounds

 

Badlands Pinnacle overlook

Pinnacles overlook est le dernier point de vue.

 

Badlands

Autant vous dire qu'on beware grave !

 

Badlands mouflons

 

Badlands mouflons

En fait, on préfère largement rencontrer des mouflons (bighorn sheep) ou encore mieux...

 

Badlands Bisons

Tatankas !!!!!

 

Badlands bison

Quelle belle surprise ! ça nous fait une journée à thème du coup !

 

I90 soir

Nous avons plus d'une heure de route jusqu'à notre hôtel...

 

Deadwood

Retour à Deadwood et bonne nuit !

 

 

BONUS !

Une très belle photo prise par Norbert

Badlands Yellow Mounds

 

et une autre prise par Martine... oui, ben, parfois les positions que j'adopte lors des prises de vue se transforment en chutes libres !

 

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 01:27

 

La Photo du Jour

Hulett E.T.

On a rencontré le troisième type !

 

Nous allons nous attarder un peu dans le Dakota du Sud avec des paysages très différents des Badlands d'hier... rivière, chutes d'eau, forêts mixtes (conifères/feuillus)... le chemin des écoliers qui nous mène à Gillette va nous faire emprunter la Spearfish Canyon scenic road à la recherche de Danse avec les Loups...

 

Carte de Deadwood

 

Deadwood main street

Comme l'éclairage des gorges de la Spearfish river nécessite un soleil un peu haut, nous en profitons pour nous accorder le temps d'une petite balade dans Deadwood de bon matin..

 

Deadwood main street

Cela nous permet de découvrir les décorations très spéciales qui jalonnent la Main street et que nous n'avions pas toutes repérées de nuit !

Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street
Diaporama : Décos de Deadwood Main street

Diaporama : Décos de Deadwood Main street

Deadwood Main street

J'aime vraiment beaucoup cette petite ville qui a su garder son cachet Old West...

 

Deadwood main street

 

Old Deadwood

Elle a quand même pas mal changé depuis le 19e siècle !

 

Deadwood main street

Ah tiens, on n'a pas trouvé Danse mais on a trouvé le loup !

 

Deadwood Bullock Hotel

On rentre dans l'historique Bullock Hotel (du nom du shérif qui dit plein de gros mots dans la série de HBO !)

 

Deadwood Bullock Hotel

Tous les hôtels de Deadwood ont leurs machines à sous...

 

Deadwood Bullock Hotel

Je vous avais prévenu, c'est historique... la déco date un peu !

 

Deadwood Bullock Hotel
Deadwood Bullock Hotel

 

Alors là, on atteint le comble du sexy !

 

Deadwood Hotel Bullock

Au centre, le fameux shérif Seth Bullock. Pour le reconnaître, je vous donne un indice : il a une moustache ! (lol)

Arrivé à Deadwood peu de temps avant l'assassinat de Wild Bill, il a été élu shérif de la ville après la mort d'Hickok qui fut (brièvement, du coup) son ami. Bullock étant décédé dans son hôtel, son fantôme hante bien évidemment les lieux...

 

Deadwood Midnight Star Hotel closed

Kevin Costner a aussi son propre hôtel/restaurant/casino à Deadwood mais il est fermé depuis août 2017 :  en fait, il semblerait que les casinos ne soient plus rentables à Deadwood...

 

Deadwood Dakota Sky Stone jewelry and art

Pour ceux qui recherchent des bijoux et de l'artisanat authentique, vous pourrez en trouver dans cette très jolie boutique (on n'a rien acheté, on se réserve pour Moab !)

 

Carte du Spearfish Canyon

Carte des trails du Spearfish canyon

 

Spearfish Canyon

Pour rejoindre le site de la Devils Tower, nous aurions pu quitter Deadwood par le nord mais comme on aime bien les scenic roads, on va s'offrir un détour par le Spearfish Canyon, au sud de la ville.

 

Spearfish Canyon Bridal Veil falls

On s'arrête pour admirer les Bridal Veil Falls en bord de route (ça doit faire nos 5e chutes du Voile de la Mariée depuis qu'on voyage aux USA !)

 

Spearfish Canyon Bridal Veil Falls

Bon, évidemment, la mi-septembre n'est pas la meilleure période pour profiter du débit des chutes d'eau qui est très réduit en cette saison... mais c'est joli quand même.

 

Carte du Spearfish Falls trail

 

Spearfish Falls trail

Plus loin, nous partons sur le trail ombragé des Spearfish Falls (2,4km AR)

 

Ici, les arbres se transforment en œuvres d'art...

Diaporama : Arbres sur le Spearfish Falls trail
Diaporama : Arbres sur le Spearfish Falls trail
Diaporama : Arbres sur le Spearfish Falls trail

Diaporama : Arbres sur le Spearfish Falls trail

 

Spearfish river

Spearfish River

 

Spearfish falls

Et voilà les Spearfish Falls... l'automne pointe à peine le bout de ses feuilles mais cela va être magnifique dans quelques semaines...

 

Spearfish falls

 

Bonus familial

Diaporama : Nous aux Spearfish Falls
Diaporama : Nous aux Spearfish Falls
Diaporama : Nous aux Spearfish Falls
Diaporama : Nous aux Spearfish Falls
Diaporama : Nous aux Spearfish Falls

Diaporama : Nous aux Spearfish Falls

 

Spearfish Canyon unpaved road 222

A partir de là, la Forest road 222 devient une piste gravillonnée bien entretenue.

 

Roughlock falls trail

1 mile plus loin, nous nous arrêtons pour le trail des Roughlock Falls (3,2km AR) qui est une merveille tout le long (d'ailleurs, nous sommes samedi et des photos de mariage s'y préparent...)

 

Roughlock falls trail

Le trail descend jusqu'à la rivière que nous traversons plusieurs fois.

 

Roughlock Falls trail

On aperçoit les chutes au fond

 

Roughlock falls trail

L'endroit est magnifique, on se croirait dans un jardin d'Eden...

 

Roughlock falls

ou un film de Fantasy genre le Monde de Narnia !

 

Roughlock falls

C'est juste waouh !

 

Roughlock falls

Et re-Waouh ! (vous avez compris, j'adore...)

 

undefined

J'ai d'ailleurs du mal à quitter l'endroit...

 

Spearfish Canyon Forest road 222 unpaved

Nous continuons la piste qui est moins bien entretenue sur ces 2 nouveaux miles mais nous devons faire un pèlerinage obligatoire...

 

Spearfish canyon Danses with Wolves film site

Tadam !

 

Spearfish Canyon Dances with Wolves film site

C'est l'endroit où ont été tournées les dernières scènes du film culte de Kevin Costner (enfin, culte pour nous !)

 

Spearfish Canyon Dances with Wolves film site

... mais sans la neige, difficile de reconnaître !

 

Après ce moment recueillement, nous reprenons la scenic road en sens inverse

Diaporama Spearfish Canyon
Diaporama Spearfish Canyon
Diaporama Spearfish Canyon

Diaporama Spearfish Canyon

Spearfish Canyon

Un bien beau détour apprécié par tout le monde !

 

WY-24W

Et nous allons continuer le chemin des écoliers en retournant dans le Wyoming puisque nous empruntons la WY-24 W pour un détour par la ville de Hulett.

 

WY-24W

Là aussi les paysages sont incroyables...

 

WY-24W

... et changeants !

 

 

Petit arrêt pique-nique au Wyoming Welcome Center où nous faisons le plein de photos collectors que je vous mets en diaporama pour que vous ne puissiez pas les agrandir !!!!!

Sans commentaire...
Sans commentaire...
Sans commentaire...
Sans commentaire...
Sans commentaire...
Sans commentaire...

Sans commentaire...

Sur le parking, on se rend compte que notre blanche voiture n'est plus tout à fait aussi blanche...

 

...mais on a trouvé pire à côté de la nôtre !

 

Hulett

Visite éclair de Hulett où les musées sont malheureusement fermés...

 

Hulett Trading Post

Cela ne nous empêche pas d'apprécier cette petite ville plus-western-que-ça-tu- meurs !

 

Hulett saloon

Ouf, les saloons sont ouverts !

 

Hulett Rogues Gallery Fine art antiques

J'avais lu de très bons avis sur ce petit magasin/musée/galerie d'art... La pancarte disait "fermé de 17 à 19h" et on y était à 15h !

 

Ben alors ????

 

Hulett UFO

Ah ben voilà, c'est un coup des extra-terrestres qui nous ont encore donné rendez-vous sur la Devils Tower ! (UFO = OVNI)

 

Hulett

On essaye d'attendre un peu le retour du propriétaire...

 

Hulett

mais on a peur de finir comme celui-ci...

 

Hulett

ou celui-là... Sûrement morts de faim ou, pire, de privation de bière !

 

 

Hulett

Billy the Sundance Kid Garret James terreur de l'Ouest

 

Hulett

Donc les E.T. sont partout dans la ville qui fête à coup de brocante et de musique en live les passages d'OVNI sur la Devils Tower... La faute au film de Truffaut, mi, fa dièse, re, re (un ton en dessous) la.

 

WY-24W

Devils Tower que nous partons voir de ce pas... (enfin, de cette roue en l'occurrence...)

 

Devils Tower

Alors, pour les amérindiens, rien à voir avec E.T. : la Devil's Tower a été griffée par un ours géant à la poursuite de 7 jeunes vierges... c'est un monument sacré pour les indiens. Quant aux scientifiques, ils sont moins rigolos, ils nous parlent d'éruption volcanique... (n'importe quoi !)

 

Carte de Devils Tower National Monument

Plus d'infos (sérieuses !) sur Devils Tower

 

Devils Tower

Quoi qu'il en soit, ce monolithe isolé est très photogénique !

 

Devils Tower

La dernière fois, nous avions fait un tour au Visitor Center mais aujourd'hui, on se contentera de photos à partir du parking...

 

Devils Tower

A gauche, le troisième type...

 

Devils Tower chiens de prairie

Bon, à défaut d'E.T., on est tombés à nouveau sur ces bestioles !

 

Devils Tower chiens de prairie

En plus, ça prend des poses pour les photos...

 

Devils Tower chien de prairie

... de vraies stars de la prairie !

 

Devils Tower

Bye bye Devil's Tower...

 

 

Gilette mariage

Dans le hall de notre hôtel à Gillette, on tombe avec effarement sur ce qu'on prend pour un concours de mauvais goût vestimentaire... et qui se révèle être un mariage... non, non, aucune moquerie dans ce commentaire ! (vous me connaissez...)

 

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 19:06

 

La photo du Jour

Cloud Peak Skyway Ten Sleep Canyon

Quand les américains partent en roadtrip, ça ne rigole pas !!!

 

Une journée inédite pour tous les 3 : nous avons choisi en effet cette année de traverser la Big Horn Forest par le sud en empruntant la US Hwy 16 qui est classée route panoramique sur 47 miles entre Buffalo et Ten Sleep. Ce trajet -et les étapes associées- va tenir toutes ses promesses : peupliers dorés, sommets découpés, lac bleu profond, désert de roches striées, hoodoos, routes privatisées, pétroglyphes millénaires, concrétions calcaires multicolores... et pour couronner le tout, une rencontre policière inoubliable !

Jamais au cours de nos roadtrips nous n'avons eu autant de diversité de paysages sur une seule journée ! Le Wyoming est vraiment un état de contrastes...
 

Carte de la Cloud Peak Skyway scenic byway

Pdf sur les scenic byways de la Big Horn Forest

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway

Cette année, nous n'allons pas directement à Cody car nous avons décidé de faire un détour par la ville de Thermopolis que nous avons découverte au cours d'un reportage télévisé. C'est cette étape qui nous amène sur la Cloud Peak Scenic Byway que nous privatisons comme toutes les routes empruntées depuis le début... quel plaisir un roadtrip en cette période ! (bon, faut pas tomber en panne !)

 

Cloud Peak Skyway scenic byway

En plus, la nature nous fait la surprise d'un automne plus avancé qu'en plaine...

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway

et nous découvrons avec ravissement l'or des peupliers (cottonwood en anglais) et des trembles (aspen) qui va sublimer la beauté des paysages...

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway

Magnifique !

 

Cloud Peak Skyway scenic byway

La route est vraiment très belle mais il n'est pas toujours facile de tirer des photos réussies en roulant, derrière une vitre avec des reflets et des couleurs modifiées, sans parler des paysages de canyon qui sont bien sûr du côté conducteur...

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway

...du coup, on en profite avec les mirettes, et les photos que je publie sont un pale reflet de l'intérêt de cette scenic road (oh la la, on en a marre des embouteillages !!!)

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway

On se ménage des arrêts de temps en temps, même si le timing du jour est un peu serré...

 

Cloud Peak Skyway scenic byway

parce que c'est un peu beau, même en contre-jour...

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway

La chaîne des Cloud Peaks, que l'on entraperçoit ici, donne son nom à la route

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Big Horn overlook

On s'arrête au belvédère Big Horn Overlook

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Meadowlark lake

puis au Meadowlark Lake

 

Cloud Peak Skyway scenic byway

On aime bien être tout seuls sur les sites touristiques mais il y a des moments où ça commence à être un peu angoissant !

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Ten Sleep Canyon

On arrive dans le secteur de Ten Sleep Canyon

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Ten Sleep Canyon

et ses hautes falaises qui attirent les grimpeurs (oui mais non... pas le temps !)

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Ten Sleep Canyon

On s'arrête au moindre "pullout"... on n'a aucun problème pour trouver de la place où parquer la voiture...

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Ten Sleep Canyon

mais on pourrait tout aussi bien se garer directement sur la route sans gêner la circulation !

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Ten Sleep Canyon

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Ten Sleep Canyon

Ten Sleep canyon

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Ten Sleep Canyon

Oups ! Ce serait ballot qu'il tombe juste sur nous ! (mais j'y pense... c'est peut-être pour ça qu'on était tout seuls sur la route !)

 

Ten Sleep Canyon

Ah ! regardez bien... si, si... une autre voiture !

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Ten Sleep Canyon

On approche de la petite ville de Ten Sleep qui tient historiquement son nom du nombre de nuits de voyage entre deux anciens importants campements sioux.

 

Cloud Peak Skyway Scenic Byway Ten Sleep

Donc une ville qui accueille les chasseurs, les pêcheurs, les bikers et la Budweiser !

 

Ten Sleep

Passés Ten Sleep, on retrouve la plaine et les paysages changent...

AUTOMNE 2018 : Jour 7 / Cloud Peak Skyway - Gooseberry Badlands - Legend Rock
AUTOMNE 2018 : Jour 7 / Cloud Peak Skyway - Gooseberry Badlands - Legend Rock

 

Worland pique-nique

Cette photo n'a aucun intérêt esthétique mais sert à illustrer le fait que l'on trouve toujours une aire de pique-nique aménagée (tables couvertes, toilettes, poubelles et même barbecue !) dans les petites villes américaines... ici à Worland.

 

Route vers Gooseberry Badlands WY-431

Après Worland, nous bifurquons sur la Hwy 20 puis sur la WY-431 pour aller voir un site que ne connait même pas le GPS de la voiture (mais heureusement, Google Maps assure !)

 

WY-431 vers Gooseberry Badlands

Voici les seuls êtres vivants que nous rencontrerons pendant 51km...

 

Diaporama WY-431
Diaporama WY-431
Diaporama WY-431

Diaporama WY-431

Progressivement, les paysages commencent à se badlandiser (oui, bon, l'essentiel c'est que vous me compreniez !)

 

Goseeberry Badlands

Un premier arrêt point de vue (cliquer !) pour découvrir les injustement méconnus Gooseberry Badlands

 

Gooseberry Badlands

qui, en ce qui concerne la variété de concrétions et les couleurs des strates, n'ont rien à envier à Painted Desert ou aux Badlands du Dakota du Sud...

 

Gooseberry Badlands

Plus loin, nous nous arrêtons au panneau "scenic overlook" où un petit sentier de 2,5km a été aménagé au milieu de ce qui fut , il y a des millions d'années, une forêt tropicale...

 

Bon, c'est pile à ce moment là que Martine nous annonce qu'elle a perdu le double des clés de la voiture (200 dollars, pas pris en charge par l'assurance de la mastercard) nous obligeant à faire demi-tour pour retourner à l'étape précédente... sans succès... et nous voilà repartis en sens inverse pour Worland où elle est sûre de les avoir fait tomber dans les toilettes (51km, donc...)

Heureusement qu'elle a fini par vérifier les poches de sa veste comme je le lui suggérais... mais ce n'est pas comme ça qu'on va prendre de l'avance sur notre programme !

L'avantage toutefois, au cours de cette journée, c'est que si on paume quelque chose, on est sûr de le retrouver au même endroit... aucun risque que ce soit déplacé par un autre touriste !
 

Gooseberry Badlands

Finalement, on réussit à le prendre, ce sentier !

 

Gooseberry Badlands

Oui, oui, nous sommes bien dans le Wyoming, terre des ranchs et des hautes plaines verdoyantes...

 

Gooseberry Badlands

Seuls, sur une autre planète...

 

Gooseberry Badlands

C'est magnifique, couleurs et hoodoos nous émerveillent.

 

Gooseberry Badlands

 Et la température est idéale malgré un peu de vent.

 

Gooseberry Badlands

Un monde qui n'est pas que minéral car graminées, cactées et fleurs parviennent à survivre...

 

...la preuve !

 

D'ailleurs, je croise même un papillon !

 

 

Gooseberry Badlands

Le trail, facile et bien aménagé, offre des paysages variés avec des points de vue en hauteur et des passages au plus près des cheminées de fée et autres concrétions aux formes bizarres...

 

Gooseberry Badlands sol

On foule un sol fragile, la roche est poreuse et friable, on a l'impression que l'érosion pourrait faire disparaître ce site en quelques années...

 

Ci-dessous un diaporama.

Remarque : pour voir en grand format les photos des diaporama, il suffit de se mettre en configuration affichage PC (et non mobile) et de cliquer sur l'onglet "album" en haut de la page)
Remarque : pour voir en grand format les photos des diaporama, il suffit de se mettre en configuration affichage PC (et non mobile) et de cliquer sur l'onglet "album" en haut de la page)
Remarque : pour voir en grand format les photos des diaporama, il suffit de se mettre en configuration affichage PC (et non mobile) et de cliquer sur l'onglet "album" en haut de la page)
Remarque : pour voir en grand format les photos des diaporama, il suffit de se mettre en configuration affichage PC (et non mobile) et de cliquer sur l'onglet "album" en haut de la page)
Remarque : pour voir en grand format les photos des diaporama, il suffit de se mettre en configuration affichage PC (et non mobile) et de cliquer sur l'onglet "album" en haut de la page)
Remarque : pour voir en grand format les photos des diaporama, il suffit de se mettre en configuration affichage PC (et non mobile) et de cliquer sur l'onglet "album" en haut de la page)
Remarque : pour voir en grand format les photos des diaporama, il suffit de se mettre en configuration affichage PC (et non mobile) et de cliquer sur l'onglet "album" en haut de la page)

Remarque : pour voir en grand format les photos des diaporama, il suffit de se mettre en configuration affichage PC (et non mobile) et de cliquer sur l'onglet "album" en haut de la page)

Et en bonus exceptionnel, un autre diaporama, de nous cette fois, perdus (mais contents !) dans les Badlands du Wyoming...

Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands
Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands
Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands
Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands
Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands
Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands
Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands
Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands
Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands

Diaporama : Nous dans les Gooseberry Badlands

WY-120E

Notre prochaine destination nous fait continuer un peu la 431 avant de bifurquer sur la WY-120E qui suit le Cottonwood Creek

 

Cottonwood creek road

puis emprunter une piste gravillonnée sur 5km...

 

Legend Roch Petroglyphs State Site Antilope Pronghorn

où nous rencontrons enfin de la vie !

 

Legend Rock State Petroglyph Site antilope Pronghorn

Et puis cette wildlife-là, on aime mieux que les rattlesnakes qu'ils nous promettent partout où on se promène... autant vous dire qu'on n'a soulevé aucune pierre dans les Gooseberry Badlands !

 

Legend Rock State Petroglyph Site antilope Pronghorn

C'est l'endroit de notre roadtrip où nous les verrons le plus près.. et pas farouches avec ça ! (allez, avouez que vous ne vous souvenez déjà plus de leur nom et que vous les appelez "cul-blanc" comme nous !)

 

Legend Rock State Petroglyph Site

Voilà pourquoi on a fait ce détour : nous, on aime bien les Youkoulele... enfin les Kokopelli... bref les pétroglyphes anciens auxquels Martine attribue un nom bien à elle...

 

Legend Rock State Petroglyph Site

Oui, on sait, comme d'hab ! Promis, on ne jouera pas à la pétanque avec les cailloux du coin ! En plus, celui-ci, il n'a pas l'air commode !

 

Legend Rock State Petroglyph Site

Ce site exceptionnel (et gratuit !) d'art pariétal présente plus de 300 dessins sur 92 blocs rocheux... et ils datent d'au moins 10 000 ans ! (ah vous voyez que ça valait le détour !)

 

Legend Rock State Petroglyph Site

En plus, la roche ici revêt des couleurs et des dessins naturels extraordinaires : même sans youkoulele, l'endroit était déjà beau ! (c'est sûrement pour cette raison que les anciens en ont fait un site sacré...)

 

Legend Rock State Petroglyph Site

Moi, j'ai toujours du mal à identifier des créatures existantes sur les pétroglyphes ! Je ne vois que des extra-terrestres !

 

Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site
Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site

Diaporama : Legend Rock State Petroglyph Site

La journée ayant été longue et riche en photos, je vous garde le reportage de la soirée à Thermopolis pour l'article suivant... mais en attendant, je ne résiste pas au plaisir de vous faire part de la CDJ !

 

Sur la route qui nous mène à Thermopolis, alors qu'on pourrait presque compter sur nos doigts le nombre de véhicules croisés au cours de la journée, on se fait courser et arrêter par une voiture de police, comme dans Thelma et Louise, sous prétexte qu'on l'avait dépassée de trop près (alors que Norbert avait vraiment ralenti et s'était bien déporté...)

 

Bon, cette fois on sait qu'on ne doit pas sortir du véhicule (mais on oublie qu'il faut mettre les mains sur le volant !) et le jeune policier commence à nous aboyer dessus, la main sur son arme : pourquoi Monsieur ne veut-il pas descendre la vitre arrière (ben, parce que d'abord il faut qu'il trouve le bouton !), on doit connaître les lois du Wyoming (oui, mais on n'est pas vraiment d'ici !), on n'a aucune excuse, il faut absolument ralentir de 2 miles et se déporter COMPLETEMENT sur la voie opposée quand on dépasse un véhicule de police à l'arrêt sur le bord de la route...

Oups, on n'en mène pas large, on s'excuse, je lui demande de répéter lentement pour prendre des notes, je vois qu'il s'interroge.. papiers du véhicule... et là, il nous demande enfin notre nationalité...

Changement total d'attitude !

Il s'excuse à plusieurs reprises de son attitude à notre égard et de la façon dont il nous a parlé : "A cause de la plaque de votre voiture, je pensais que vous étiez du Nouveau-Mexique  !" (hum...)

Il a quand même vérifié le permis international de Norbert parce qu'il ne le reconnaissait pas sur la photo du permis français ! (Comme je lui ai dit : " Je vous comprends, moi non plus je ne le reconnais pas sur cette photo !")
Il a fini par nous donner des conseils de visite dans les environs avec encore toutes ses "apologies"..

Purée, on a eu chaud !

Et on a encore eu la confirmation que les américains aiment bien les français (mais pas les plaques du Nouveau-Mexique...)

 

PS : aucun rapport entre la photo ci-dessus et cette anedocte puisque, bien sûr, vous avez reconnu sur la route un corbeau et non un gallinacée...

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 11 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)

Pages Infos