Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 12:50
CONSEILS pour organiser son voyage aux USA

J'ai rédigé pour la première fois cette page en 2009, avec la candeur du bilan d'un premier voyage à la carte... au fil des années, l'article s'est étoffé, modifié, illustré...

Dix ans après, avec 12 roadtrips en Amérique du Nord à notre actif, j'ai appris de tous ces voyages que le plus important quand on rédige une page de conseils, c'est l'humilité...

Peut-on se permettre de donner des conseils qui découlent uniquement d'une expérience personnelle, même si elle est multiple ? Comment décider pour les autres de ce qui est préférable, à fuir, à bannir ?

 

Je connais des roadtrippers dont l'intérêt des voyages aux USA réside uniquement dans le plaisir de conduire sur des routes mythiques... pour eux, pas de rando, pas de séjours prolongés, pas de repos... mais de longues étapes où on se repaît des paysages qui jalonnent la route en se contentant de brefs arrêts...

D'autres privilégient les roadtrips hors des sentiers battus, ils souhaitent par dessus tout fuir les autres touristes et les endroits les plus connus pour se retrouver seuls dans des paysages incroyables...

D'autres encore sont des randonneurs de haut niveau, pas de journée sans leurs 20km de trek, la marche c'est la vie...

Ceux qui organisent leur premier voyage voudraient tout voir en 15 jours : avec une seule nuit à chaque endroit, ils accumulent les longues étapes et les risques de frustration, mais comment les décourager ? Pour certains, ce sera leur seul voyage américain, ils ne veulent qu'un aperçu, même s'ils ratent plein de choses...

Nous, on n'est rien de tout ça... ou plutôt on est un peu de tout ça...

Des étapes de 6h tous les jours, très peu pour nous... on aurait l'impression de passer plus de temps les fesses sur un siège de voiture qu'à profiter de la beauté des sites naturels, même si, déjà, les paysages traversés sont un ravissement qui impose des arrêts fréquents...

Les courtes randos de 3km AR max nous conviennent très bien... on peut en faire deux ou trois par jour en intercalant des trajets en voiture...

On adore être seuls sur un trail... mais plutôt que de fuir les sites trop touristiques, on change de saison... Delicate Arch en février, c'est le rêve !

 

Avec les années, on a aussi changé notre façon de voyager... on prend davantage notre temps, on se ménage deux nuits minimum dans un même endroit, on visite les états moins touristiques, on cherche les trails plus confidentiels...

C'est notre façon de voyager... ce n'est peut-être pas la vôtre ! Aussi, prenez bien soin de lire cette page en gardant à l'esprit que nos voyages sont ce que l'on est... et que vos ressentis sur place ne seront pas forcément les mêmes que les nôtres, en fonction de vos goûts, vos centres d'intérêt, la météo, votre fatigue...

Alors, à vous qui vous lancez dans cette merveilleuse aventure qu'est l'organisation d'un roadtrip aux USA, je n'ai qu'une chose à ajouter :

 

Voici donc une petite liste de ce qui nous a aidés à réussir nos voyages à la carte depuis l'été 2009 (infos réactualisées en 2019):


 

1/FORMALITES D'ENTREE :
Le voyageur français se rendant aux USA en voyage ou en transit n'a pas besoin d'un visa à condition de :

• Avoir reçu une autorisation ESTA au moins 72h avant le voyage. Informations sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/ (cette adresse est le seul site officiel, tous les autres sont une arnaque...) Cette autorisation est payante (14$) et valable 2 ans sauf si votre passeport expire avant...

 

Nos conseils : Imprimez le document car on peut vous le demander (dans notre cas, par 2 fois, notamment pour la douane terrestre à la frontière avec le Canada)

N'attendez pas le dernier moment pour faire la demande d'ESTA car en cas de refus, vous devrez faire une demande de VISA à l'ambassade de Paris, et là, ça prend 2 mois...

Réseaux sociaux et pseudos Internet : cette mention est facultative, aucune obligation (pour l'instant ?) même si vous entendez des infos différentes dans la Presse... De même il n'est pas obligatoire de mentionner une adresse aux USA si vous ne la connaissez pas encore lorsque vous remplissez l'ESTA, vous pouvez rentrer la mention UNKNOWN.

 

Attention : comme pour les billets d'avion, il est vivement recommandé de remplir l'ESTA avec son nom de jeune fille suivi de son nom d'épouse exactement comme sur le passeport.

 

• Présenter un passeport biométrique (ou électronique) ou un passeport individuel à lecture optique en cours de validité et émis au plus tard le 25 octobre 2005. A défaut, l'obtention d'un visa sera obligatoire.

Si votre passeport à lecture optique a été délivré entre le 26 octobre 2005 et le 30 mars 2006, vous pouvez l'échanger gratuitement contre un passeport électronique, il faut juste fournir un justificatif de votre voyage aux USA (se renseigner auprès de votre mairie)

 

• Avoir un billet d'avion aller-retour (qui prouve votre sortie du territoire US) à présenter chaque fois que vous passez la douane (même entre Canada et USA)

 

Remarque :
A la frontière terrestre dans le sens Canada vers USA, vous devrez vous acquitter d'une taxe de US$ 6 payable uniquement en espèces (sauf si vous passez la frontière Canada vers USA en guise de retour aux USA en ayant débarqué aux USA dans les 3 mois qui précèdent... je ne sais pas si c'est bien clair !)

 

 

2/RESERVATION DES VOLS, DES HOTELS, DE LA VOITURE

Là, nous ne sommes vraiment pas joueurs... En effet, nous passons par une agence de voyage à la carte pour toutes ces formalités.

Voilà comment je procède :

Au moins 10 mois avant, je me procure des catalogues de voyages (pour copier !), je surfe sur internet, sur des pages Facebook spécifiques (pour glaner des conseils et des infos... comme vous !), je rédige ensuite les grandes lignes du programme puis je me fais aider par un organisateur de voyages à la carte pour les vols, les hébergements et la location de la voiture. (Beaucoup de lecteurs me demandent d'ailleurs les coordonnées de notre agence : nous travaillons actuellement avec l'organisme AMERIKASIA 48 rue Franklin à Lyon, mais je vous rassure, je ne suis pas sponsorisée !)

 

Les PLUS :

- ils se chargent de réserver à votre place les vols, les hôtels, la voiture et certaines excursions... c'est un gain de temps précieux !
- tout est centralisé.. c'est beaucoup plus pratique en cas d'annulation (et notre experience perso nous condamne un peu à envisager ce risque...)

- ils peuvent vous imprimer à l'avance vos cartes d'embarquement

- pour les hôtels situés dans les parcs, il est souvent très difficile, voire impossible, de réserver en tant que particulier parce que la plupart des chambres (et les mieux situées) sont justement déjà réservées par les organismes de voyage... ou alors il faut s'y prendre plus d'un an à l'avance...
-les souhaits particuliers sur la situation des chambres que j'ai demandé de transmettre ont toujours été pris en compte.
- ils vous proposent en général des hôtels catégorie 3 étoiles (Holidays Inn, Quality Inn, Comfort Inn, Shilo Inn, Best Western) : rien à redire, tout le confort avec wifi gratuite dans les chambres et petit déj compris pour la plupart...

Quant au montant du devis... nous n'avons jamais trouvé que c'était le "coup de bambou" (les organismes de voyage négocient des forfaits auprès des hôtels et des loueurs de véhicules)

 

SI VOUS SOUHAITEZ RESERVER PAR VOUS-MEMES

 

VOLS : je vous engage à utiliser les comparateurs de vols et à sauter rapidement sur l'occasion si le tarif vous paraît intéressant car les prix varient très rapidement ! Nous n'avons pas de compagnie préférée mais avons très souvent voyagé avec la Luft, Swiss Air, British Airways... toujours plutôt satisfaits, pas de retards ni d'annulations en 12 voyages... Il existe des compagnies Low Cost moins chères mais les prestations ne sont pas les mêmes ou payantes, et de plus nous avons toujours pour objectif de limiter le nombre d'escales : il faut éviter d'être fatigués dès le départ du circuit !

Et méfiez-vous des prix d'appel qui n'incluent pas toujours les bagages en soute...

 

VOITURE :  Là aussi, je sais que beaucoup de roadtrippers utilisent des sites comme Carigami pour trouver les meilleurs prix... Comme l'annulation est gratuite, vous pouvez réserver, puis annuler et réserver à nouveau si, quelque temps après, vous y trouvez une offre plus intéressante...

Pour notre part, comme c'est notre agence qui s'en occupe toujours à notre place et comme elle a des tarifs négociés, on part toujours avec de très bon tarifs...

Nous sommes des inconditionnels de l'agence ALAMO qui est bien cotée chez les roadtrippers, effectivement on a rarement eu de mauvaises surprises (à part le "Changing oil required" par deux fois qui nous a obligés à aller changer de véhicule en cours de roadtrip mais dans ce cas, ils vous surclassent toujours gratuitement...)

 

Mon conseil : louez une voiture plus grande que celle conseillée par les organismes de voyage. Il faut savoir qu'en plus des valises, vous aurez des sacs de courses et une glacière...

Pour notre part, nous ne regrettons pas d'avoir progressivement abandonné les berlines au profit des SUV... Calculez le nombre d'heures que vous passez sur la route et vous réaliserez que le confort du véhicule est presque plus important que celui des hôtels...

Par exemple, quand on est plusieurs, la clim à l'arrière est indispensable car sinon on se caille devant pour qu'il y ait un peu d'air frais à l'arrière... et on ne trouve pas cette prestation sur les berlines (à part la catégorie Luxury)

Une certaine hauteur de garde au sol permet de mieux supporter les routes abimées et les longs trajets... et finalement, ça ne consomme pas beaucoup plus (et puis l'essence est tellement bon marché aux USA...)

Et il vaut mieux prévoir la catégorie dès la réservation pour éviter de payer plus cher sur place car à votre arrivée, quand vous êtes bien fatigués du voyage, le loueur en profite pour essayer de vous vendre plein d'assurances complémentaires et de vous faire changer de catégorie de voitures... mais tenez bon ! Vous avez un budget prévisionnel à respecter ! (ou marchandez à mort comme nous : pour notre dernier voyage, on est passé de 20$/jour de surclassement de catégorie à 14$ ! )

Bon, parfois, vous obtenez un surclassement gratuit... ça nous est arrivé 4 fois sur 12 voyages, et le plus souvent lorsque nous avons loué le véhicule en ville et non à l'aéroport... (en général, les loueurs des centre-villes sont beaucoup plus sympas !)

 

Conclusion :
- plutôt la Premium que la Familiale quand on est 4 adultes (ou 2 adultes/2 ados)
- prendre un véhicule de haute garde au sol (type SUV intermédiaire ou Midsize) si vous voulez emprunter des pistes non goudronnées (on n'a pas eu de problèmes à Monument Valley avec notre Ford Lincoln ni avec notre Chevrolet Impala mais après avoir vidé le coffre ! ) 
- refuser toute voiture avec intérieur cuir si vous circulez l'été !
- quant au 4x4, c'est bien sûr l'idéal quand on ne se préoccupe ni de la consommation ni de la pollution lol... Pas indispensable pour la plupart des parcs (sauf pour sortir de sentiers battus à Canyonlands, Capitol Reef, dans les Vermillions Cliffs...) mais il faut quand même savoir que les assurances ne prennent pas en charge les réparations si vous vous aventurez sur une piste avec un véhicule loué, même si c'est un 4X4 !

- et puis bien sûr, si vous avez un copain garagiste comme nous, s'entraîner avant de partir à conduire une voiture à boîte automatique ! Bon, la prise en mains s'est faite assez rapidement pour nous... en fait, le plus difficile, c'est de se réhabituer à la boîte manuelle à son retour en France.

 

Assurances voiture de location : pas besoin d'une assurance complémentaire crevaison ("roadside plus") si vous avez la carte Gold ou Visa Premier qui vous rembourse l'argent que vous avez avancé pour les réparations éventuelles dans le cas où le loueur ne l'aurait pas fait... en fait, il n'y a que les frais de perte de clé qui ne sont pas pris en charge par ces cartes : 200$ environ.

Lisez bien les clauses de votre contrat car, par exemple, en 2017, les cartes Visa Premier n'assuraient que sur 31 jours et pas les véhicules de haute garde, alors que les cartes Gold Mastercard assuraient les 4X4 sur route pavée et pour 60 jours...

 

A savoir: si vous louez le véhicule aux USA, vous pouvez l'utiliser pour une virée au Canada mais vous devez la rendre aux USA : dans ces conditions, pas possible (par exemple) d'arriver de France aux USA et de repartir du Canada... Par contre, pas moyen de passer la frontière pour une incursion au Mexique...

 

Frais de Drop Off : lorsque vous ne rendez pas le véhicule dans la même ville que celle où vous l'avez prise... ils peuvent monter jusqu'à 500 dollars entre l'Est et l'Ouest ! Un budget à prendre en compte si vous ne faîtes pas votre circuit en boucle (ce qui est rarement notre cas !)

Remarque : pas de frais entre Californie, Arizona et Nevada

Par contre, pour une voiture prise à Phoenix (Arizona) et rendue à Yellowstone (Wyoming) : 350$ ! (tarif 2015)

 

Carburant (regular ou unloaded) :

Les prix varient entre 1,80 et 3 dollars le gallon (= 3,8 litres) selon les stations et les Etats (attention : très cher dans les parcs...) Sur le site gasbuddy, vous trouverez de l'aide pour budgéter votre trip et repérer les stations les moins chères.

Sur place, vous serez peut-être déstabilisés par le fonctionnement des pompes à essence... jamais le même ! Parfois, on vous demande de payer le montant à l'avance (la régularisation de la différence sera ensuite faite à la caisse), d'autres fois de taper un code pour pouvoir utiliser votre credit card (en principe 0000)... mais pas de panique : les américains ne vous laisseront jamais dans le désarroi, il se trouvera toujours quelqu'un pour vous proposer son aide, vous expliquer ou faire à votre place... venir en aide au pauvre touriste dans la panade, ils adorent ça ! 

 

Permis : votre permis français sera le seul valable pour la réservation du véhicule. Le permis international n'est pas obligatoire mais il est gratuit et nous a servi une fois : arrêtés par la police de la route, l'officier ne reconnaissait pas mon mari sur le photo de son permis français (c'est qu'on  n'est plus tout jeunes, nous !) Heureusement, celle du permis international est récente et le policier a beaucoup apprécié que nous le lui présentions... nous avons évité l'amende lol !

 

Carte bancaire pour la caution : attention, depuis quelques années, certaines loueurs et même certaines agences d'une même enseigne réclament qu'on leur présente une carte avec la mention "credit" écrite dessus. Si cette mention n'apparait pas sur votre carte, c'est peut-être une "debit card"... dans ce cas, demandez des précisions à votre banque car votre carte peut vous être refusée comme carte de caution chez les loueurs et dans certains hôtels, et vous ne pourriez pas récupérer le véhicule que vous avez réservé sauf à payer des assurances supplémentaires (obligatoires dans ce cas...) C'est souvent le cas quand on ne ramène pas la voiture dans l'agence où on l'a prise...

 

Emporter ou louer un GPS
Nous avons pour notre part acheté un Tom Tom avec cartes Europe et USA/Canada... on ne regrette pas ! Louer un GPS avec la voiture coûte en effet plus cher que d'en acheter un !

J'imprime également cartes et itinéraires trouvés sur Google Maps et je complète le tout avec l'application de Google Maps sur le téléphone qui me donne les conditions de circulation en temps réel et me propose des itinéraires bis... une triple sécurité lol ! On peut également télécharger à l'avance les cartes sur Google Maps pour pouvoir utiliser le GPS hors connexion mais on perd les données de circulation en temps réel et cela prend beaucoup de place sur le téléphone...
 

 

HOTELS : Plusieurs sites proposent des réservations avec des comparateurs, les plus connus étant Booking, Hotels.com, Airbnb, Expedia, Trip Advisor... Moi je ne les utilise que pour aller consulter les avis des clients ! Là aussi, la réservation étant gratuite, vous pouvez annuler et recommencer en fonction des variations de tarifs...

Vous pouvez adapter le confort à votre budget... pour notre part, nous choisissons toujours des hotels 3* avec une préférence pour les Best Western Plus ou Premier (on a une carte de fidélité !) qui proposent les petits déj avec les gaufres ! (c'est mon péché mignon...)

 

Mon conseil : Attention, les petits-déj des hôtels, c'est très chronophage... nous, quand on veut gagner du temps sur une journée bien chargée, on préfère déjeuner dans la chambre où il y a toujours une cafetière avec des sachets de café et de thé à dispo... il suffit d'acheter des muffins et des cakes citron au Walmart !

 

Nous avons en général un gros budget hébergement car :

-on demande toujours des hôtels en centre-ville (pour ne pas perdre du temps à chercher des places de parking ou dans les transports en commun) ou avec un joli environnement (dans les parcs, au bord du Colorado ou d'un lac...)

-on se fait à chaque voyage un ou deux hôtels d'exception (ranch, lodge, hôtel historique...)

On n'a jamais regretté nos choix, car une ou deux fois, il nous est arrivé de nous retrouver dans des hôtels paumés où il n'y a rien autour, ni à faire ni à voir, et c'était vraiment déprimant !

 

 

3/LES ASSURANCES

Faut-il prendre une assurance/assistance complémentaire pour couvrir d'éventuels frais médicaux ?

Là, je vous sens un peu déconcertés... ben, oui, dans le chapitre précédent, je vous ai vanté les mérites des assurances proposées par les cartes bancaires pour les locations de voiture !

Oui mais voilà... il faut différencier "assurance" (annulation, bagage, retard de vols, véhicule...) et "assistance" (médicale). Par exemple, les assistances bancaires Gold ou Premier ne couvrent les frais médicaux et d'hospitalisation qu'à hauteur de 155 000 euros (et avec des franchises en plus...) Cela peut sembler beaucoup (et c'est en effet largement suffisant pour bon nombre de pays) mais il faut savoir que les factures peuvent être très très très élevées aux USA ! Une consultation chez un généraliste pour une grippe coûte déjà 150 dollars, sans l'achat des médicaments... Mon frère a dû se faire opérer d'une appendicite à Hawaï, il lui en a coûté 25 000 dollars pour 2 jours d'hospitalisation ... heureusement qu'il possède une carte American Express qui a couvert les frais parce que sinon... il ferait la manche sous les ponts à l'heure qu'il est !

 

Mon conseil : pour un voyage aux USA, contracter une assurance/assistance qui couvre des frais médicaux très élevés et qui soit joignable 24h sur 24 (votre assurance habitation peut aussi vous proposer une couverture qui vous paraîtra suffisante...) Dans tous les cas, vous l'aurez compris, une couverture médicale est indispensable. Toutefois, les assureurs répondent que, de toutes façons, ils rapatrient les touristes avant que les frais ne dépassent le plafond des remboursements... alors, à vous de voir ! 

 

4/LE ROADBOOK

Voilà donc quelque chose de très perso et pourtant je le range dans les incontournables...

Chacun voyage à sa façon et certains adorent partir à l'aventure, sans rien réserver, en se laissant porter... D'autres rédigent des merveilles de roadbooks qu'ils font relier ou imprimer en livre-photo...

Pour ma part, j'avoue que la préparation du roadbook me procure autant de plaisir que le voyage lui-même ! En fait, j'ai l'impression de voyager 3 fois : quand je prépare, pendant, et après en rédigeant le blog ! Au moins, j'amortis le prix !

Mon roadbook est toutefois plus pratique qu'esthétique...

Il s'agit d'un classeur souple dans lequel je mets des pochettes transparentes que je relie entre elles avec du bolduc par journée (ou site). Sur place, je sors chaque jour la liasse de pochettes reliées que je mets dans mon sac et que je replace ensuite dans le classeur une fois les visites terminées...

J'imprime les cartes, les brochures, même si on les trouve toujours dans les Visitor Centers ou à l'entrée des parcs, parce que j'aime bien visualiser la configuration des lieux pendant ma prépa...

Pour anticiper la durée des trajets, j'use et j'abuse de Google Maps, où je trouve tout, même dans les endroits les plus reculés des parcs... Prendre connaissance du temps des trajets est presque plus important que le nombre de km... on est souvent surpris des temps affichés et pourtant, les durées indiquées sont bien fiables...

Cela dit, au final, on met toujours plus de temps que prévu... parce qu'il y a toujours des aléas (travaux, météo, pauses pipi, fatigue, faim, embouteillages...) et que c'est tellement beau qu'on a envie de s'arrêter toutes les 5 min ! Certains roadtrippeurs multiplient même par 1,5 les durées affichées par Google... Moi je repère à l'avance les sites, les points de vue, les curiosités et je prévois des temps d'arrêt photos et de petites balades en plus de la durée des trajets...

 

Pour les durées des visites, je me fie au Guide du Routard ou aux sites internet dont vous pouvez trouver les adresses dans la rubrique "liens" de la colonne de droite (version bureau sur les smartphones). Des groupes privés FB, comme Roadtrips aux USA, peuvent vous aider aussi à créer votre roadbook.

 

Mes préparations ont évolué avec les années... très détaillées au début au niveau des horaires, je me suis aperçue qu'on respectait finalement peu souvent le timing prévu... Du coup, à présent, je me contente de lister les centres d'intérêt et puis sur place, on choisit dans la liste en fonction de nos envies du moment, de notre fatigue, de la météo, de l'heure à laquelle on a quitté l'hôtel, de l'heure à laquelle on a envie d'arriver à l'hôtel suivant... parfois je prévois deux parcours différents et on choisit la veille !

 

Mon conseil Prévoir le maximum de visites dans son programme pour être sûrs d'avoir tout anticipé en terme de trajet et de durée, mais avoir conscience que la fatigue, les imprévus vous obligeront peut-être à choisir ou à faire l'impasse sur certaines choses...
Quand on part à plusieurs, se mettre d'accord à l'avance sur ce qui est primordial pour chacun et ce sur quoi chacun accepterait de faire l'impasse si besoin était... ça évite les disputes sur place !

Essayer d'instaurer une régularité dans les horaires de réveil et de ne pas quitter les hôtels après 8h30... ensuite la chaleur (l'été) ou le soir qui tombe tôt (l'hiver) risqueraient de vous priver de certaines visites... (à savoir que la première semaine, avec le jetlag, vous êtes réveillés très tôt de toutes façons !)

 

NB: voici ici un exemple de la façon dont je présentais les données de chaque étape dans mon propre roadbook entre 2010 et 2015.

 

5/LE BUDGET

Vaste et délicat sujet... difficile de donner un budget moyen pour un roadtrip aux USA, cela dépend tellement de votre façon de voyager, du standing des hébergements, des activités que vous pratiquez sur place, de la quantité de souvenirs que vous rapportez, si vous pique-niquez ou mangez au resto...

 

Mon conseil : pour avoir un ordre d'idée, envoyez votre programme à une agence de voyage à la carte qui vous répondra assez rapidement en vous donnant un budget à partir duquel vous pourrez travailler... vous pouvez compter 30 dollars par personne et par jour pour la nourriture et établir le budget essence en fonction de vos kilomètres (voir plus haut le paragraphe "carburant".)

Pour notre part, nous nous contentons de pain sec et d'eau tout le reste de l'année (lol) mais une fois sur place... on ne se prive de rien ! Chaque voyage comprend une excursion, ou une croisière, ou un survol... et toujours des musées. Par contre, nous ne mangeons pas tous les jours au resto...

 

Donc mon conseil : si vous le pouvez, établissez un budget prévisionnel large pour ne pas vous priver sur place en se posant toujours la question : ne vais-je pas regretter quand je serai revenu en France de n'avoir pas fait telle excursion, de n'avoir pas visité tel musée ou tel parc, simplement pour économiser quelques dollars ?
Il vaut mieux bien se serrer la ceinture avant et ne rien regretter ensuite : surtout, ne pas passer à côté de ses rêves... on n'est pas sûrs que l'occasion se présentera à nouveau !

 

Par exemple, en 2009, nous avons réservé une excursion avec Grand Canyon Airlines ( survol Grand Canyon en avion +Upper Antelope Canyon + rafting sur le Colorado) qui nous a coûté 310$ chacun (500$ dix ans après)... mais qui restera dans nos souvenirs comme la plus belle journée de ce voyage... Et que dire du survol de Canyonlands et Monument Valley à partir de Moab effectué en 2012... magique !
Quant aux hôtels à l'intérieur des parcs... il ne faut pas s'en priver, c'est grandiose de voir les levers et couchers de soleil dans ces sites magnifiques !

 

Attention : chaque État rajoute des taxes sur le prix affiché en magasin... sauf à Philadelphie pour les vêtements et les chaussures, et dans l'Oregon, le Montana, le New Hampshire... alors profitez-en !

Et n'oubliez pas les pourboires (TIP) dans les resto : en général, 20% du total à rajouter pour les serveurs dont c'est la majeure partie du salaire... (en France, le service est compris dans le prix affiché, pas aux USA... il faut donc le rajouter au moment de l'addition. Aux USA, ne pas donner de pourboire signifie que vous avez été mécontent du service... et comme le service est toujours impeccable...)

 

COMMENT PAYER SUR PLACE ?
A part dans les grandes villes touristiques comme  New York ou San Francisco, manger et se loger ne coûtent pas aussi cher qu'en France...
Quant au carburant, c'est sans commune mesure avec les prix en France.
En chiffres : en 2009, pour 6880 km, on a dépensé 440 dollars pour 180 gallons (1 gallon = 3,8 litres environ)  Rq : chiffres pour l'année 2009 où le change était très intéressant...
(pour plus d'infos voir le paragraphe "carburant")
 

Mon conseil : il n'est pas utile de partir avec trop de liquide sur vous : la carte bancaire est prise pratiquement partout et quand on paye avec, la commission prélevée par les banques est bien moindre que lorsqu'on va dans un bureau de change américain... Par contre, il est préférable de voyager avec une carte Gold ou Visa premier qui vous permet d'avoir un plafond élevé pour vos dépenses hebdomadaires et vous dispense de prendre une assurance annulation / bagages (voir plus haut chapitre assurance/assistance)

Pensez à signaler votre voyage à votre banque : elle peut monter votre plafond hebdomadaire de retrait pendant tout le temps de votre séjour à l'étranger.

 

Remarque : Il existe aussi maintenant les cartes de type Revolut ou N26 qui ne vous coûtent que les frais d'envoi et vous permettent de transférer dessus de l'argent en dollars que vous dépenserez sur place sans aucun frais... Certains voyageurs en sont enchantés, d'autres disent qu'elle leur a été refusée parfois (dans les stations essences par exemple...) Nous n'avons jamais testé.

 

Mon conseil : si vous tenez absolument à emporter beaucoup de liquide, préférez en France les agents de change aux banques, la commission est bien moins élevée !

Attention : certains tours opérateurs locaux ne prennent que des paiements en liquide. Renseignez-vous avant.

6/LE TELEPHONE

D'autres roadtrippers se sont penchés sur toutes les solutions possibles permettant d'avoir du réseau et d'utiliser internet hors des connexions Wi-Fi des hôtels... (Voir sur le site de Lost In The USA par ex)

En ce qui nous concerne, nous choisissons la facilité en prenant le Pass International d'Orange (29€, appels et SMS illimités, 3 GO d'internet que nous n'utilisons jamais en totalité sur 30 jours même en utilisant le GPS...)

 

7/ QUE METTRE DANS LES VALISES...
- Mesdames, emportez bien tous les vêtements dont vous avez besoin... car la mode sur place ne correspond pas aux canons de l'esthétique français : soit hyper sexy (à la limite du déplacé...), soit hyper ringarde !
Messieurs, par contre, si vous êtes branchés T-shirts et Jeans, pas de problèmes : partez la valise vide !
Les Wranglers sont à 10$ dans les Walmart et vous pouvez acheter 5 T.shirts pour 10$... en plus, cela fera de la place dans votre valise pour les vêtements supplémentaires de madame... car à ce prix-là, pas besoin de laver vos T.shirts : une fois sales, vous pouvez les jeter !
Vous pouvez porter tous les styles de vêtements que vous voulez... nous avons pour notre part souvent opté pour les shorts et les pantacourts... chaussures de randonnées basses ou baskets running de rigueur (même dans les villes... c'est là qu'on fait le plus de kms et en piétinant !)

- Pour vos pique-nique, pas besoin d'emporter assiettes en plastique, verres ou couverts... Au premier Deli où vous achèterez un plat à emporter, on vous fournira autant de couverts en plastique que vous voulez... quant aux verres, vous pouvez emporter les verres en plastique des chambres d' hôtels...
Nous achetons également toujours une glacière sur place pour 15$ dans un Wal-mart : on la laisse ensuite dans le dernier hôtel pour la femme de chambre avec un petit mot dessus... Quant à la glace pilée, on la trouve dans tous les restos et hôtels en distribution gratuite. Du coup, on emporte de France des sacs congélation zippés : c'est parfait pour stocker les glaçons.

- Nous avons toujours avec nous un mini ordinateur portable + un disque dur externe : cela nous permet de sauvegarder les photos sur 2 supports différents avant de vider les cartes mémoires... une sacrée sécurité !

Attention, les batteries au lithium ne sont pas acceptées en soute et celle de votre ordi portable doit être chargée car le personnel de la sécurité doit pouvoir l'allumer si besoin...


- Connexions électriques : le courant électrique est de 110 volts, et les prises comprennent deux fiches plates parallèles ou deux fiches plates et une fiche arrondie : adaptateur donc nécessaire. Tous les appareils électriques 220v fonctionnent avec le 110v mais ils sont plus longs à charger de ce fait...


- Sachez que vous pouvez garder en cabine avec vous dans l'avion 1 sac de voyage pas trop imposant (genre petite valise à roulettes ou sac à dos) + un sac à main ou une mallette d'ordinateur +  un manteau ou veste (pensez à mettre dans le sac de voyage un jeu de vêtements de rechange en cas de perte de votre valise...)


- Nous prenons toujours une trousse à pharmacie bien remplie mais on peut trouver beaucoup de médicaments en vente libre dans le département Pharmacie des Walmart : ibuprofène, paracétamol, antihistaminiques, pommades à la cortisone, sirop, comprimés pour les problèmes digestifs... Toutefois, je n'ai vu ni les antibiotiques ni les comprimés de cortisone dans les rayons... là il faut passer par un médecin (vous pouvez avoir une première consultation gratuite auprès du pharmacien du magasin.)
 

Mon conseil : emportez un traitement antibiotique passe-partout, et les médicaments genre décontractants musculaires ou anti-inflammatoires si vous en avez besoin. Sans oublier les pansements spéciaux ampoules et la pommade pour soulager les pieds fatigués !



 

8/ NOMBRE DE JOURS SUR LES SITES

Là aussi, tout dépend de vos centres d'intérêt...

Si certains sites peuvent se satisfaire d'une seule nuit comme Monument Valley, Kanab, Capitol Reef..., à d'autres endroits, il est vraiment nécessaire de rester plusieurs nuits dans le même hôtel :
- 5 nuits à New York ou à San Francisco pour 4 jours pleins me paraissent un minimum
- 2 nuits à Las Vegas parce qu'on se couche tard le premier soir, donc impossible de se lever tôt le lendemain pour faire de la route... le deuxième jour, on se couche moins tard parce qu'on visite pendant la journée.
- 2 nuits à Grand Canyon si on veut descendre un peu dedans, faire un survol ou une excursion
- 4 nuits à Moab pour 3 jours pleins minimum car entre Arches Park, Canyonlands, Dead Horse Point et la Castle Valley, il y a matière à visiter et le coin est tellement beau qu'il faut prendre son temps pour en profiter pleinement (et l'été, impossible de faire des balades entre 11h et 16h à cause de la chaleur...) Nous on y est déjà allés 5 fois et on ne compte pas s'arrêter là !
- 4 nuits à Yellowstone pour 3 jours pleins (en fait depuis 2009, on y est revenus 3 fois car on pourrait y passer 2 semaines sans s'y ennuyer !)
-  2 nuits à Rapid City pour avoir le temps de traverser le parc des Badlands
- et également 2 nuits à Cortez pour pouvoir visiter non seulement Mesa Verde mais aussi Durango et prendre le train à vapeur pour Silverton (du coup, retour en 2013!).

POUR FINIR, on me demande souvent quels sont mes endroits préférés... la question de la mort-qui-tue ! Nous, là-bas, on aime tout ! Mais si on regarde objectivement les endroits où on s'est rendus le plus souvent... alors je répondrai la région de Moab et le parc de Yellowstone.

Ce ne sont pas des sites prévus dans les circuits classiques parce qu'éloignés du "grand Circle" mais ce sont pourtant deux merveilles où il faut prendre son temps...

Et puis bien sûr, il y a les visites hors des sentiers battus : White Pocket et les Coyote Buttes à proximité de Page, le trail des 7 merveilles dans la Valley of Fire au nord de Las Vegas, la Mystery Valley et Muley Point près de Monument Valley, Bar Harbor et l'Acadia National Park en Nouvelle-Angleterre, Crater Lake et les Painted Hills dans l'Oregon... et la découverte de 3 villes injustement méconnues : Chicago, Seattle et Philadelphie...
 

Bref, vous comprenez pourquoi nous en sommes à notre 12e voyage !

 

 

Pour consulter des cartes et des itinéraires, vous pouvez chercher les albums photos "CARTES ET INFOS "  dans la rubrique "recherche" à droite.

Pour accéder à la liste de nos voyages CLIQUER ICI

 

 

Si vous avez trouvé ce blog utile, merci de me laisser un commentaire !

Si vous avez d'autres questions, vous pouvez également me les poser par l'intermédiaire des commentaires ou en cliquant sur contact dans la case présentation en haut à droite (version bureau de votre smartphone), je vous répondrai...


Alors à bientôt !

 

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 12:00

.

CONSEILS pour organiser son voyage au CANADA

                                                                   

   Alors tout d'abord, vous pouvez aller consulter ma page " Conseils pour organiser son voyage aux USA" car beaucoup d'infos sont aussi valables pour le Canada.

Sinon voici, en vrac, quelques conseils spécifiques pour l'ouest canadien :

 

  mountiebear3

Vêtements (été)       

Portez-les superposés selon la technique de l'oignon ! C’est la meilleure façon de s’habiller dans les parcs nationaux canadiens, quelles que soient les conditions météo. Vous pouvez toujours retirer une couche de vêtement et la placer dans un sac si vous avez trop chaud. En été, ne sortez jamais durant la journée sans une veste imperméable ou un coupe-vent, ainsi qu’un pull léger ou une laine polaire. Gants et bonnets à prévoir si vous allez sur le glacier Athabasca (nous avons aussi apprécié le bonnet sur le bateau à Tofino...)

Remarque : les canadiens sont les spécialistes des coupe-vent et des polaires et ils ne sont pas chers ! On en trouve dans tous les parcs et villes, n'hésitez pas à les acheter sur place... 

Les lunettes de soleil sont indispensables toute l’année en raison de l’exposition élevée aux rayons du soleil, en altitude.

N’oubliez pas un sac à dos léger mais pas trop petit (pour ranger le coupe-vent...)

Vous pouvez aussi avoir très chaud l'été aux alentours de Kamloops et Whistler, donc pensez aux débardeurs !

Aux pieds, les chaussures de rando basses sont l'idéal : confortables, imperméables, idéales pour marcher même (surtout ?) dans les villes ! Pour ma part, je me paye le luxe d'avoir aussi des sandales de rando (ouvertes mais avec une semelle épaisse)... parfaites quand il fait chaud !



Moustiques

Nous avons souvent utilisé la crème anti-moustiques et les manches longues pendant nos randos... ils attaquent dès qu'on est en sous-bois ! Nous avons même dû acheter sur place une crème anti-démangeaison... il a suffi de 5 mn hors de la voiture près d'une rivière pour nous faire dévorer !

Par contre, ces moustiques-là ne véhiculent pas de maladie, donc pas besoin de vaccin spécifique.

  

Frais sur place

Le Canada est bien plus cher que les USA, les prix sont souvent exagérés dans les sites touristiques (tarifs des téléphériques par exemple...) Par contre, le rapport dollars CA et euros étant très intéressant, ce n'est finalement pas une destination très onéreuse pour des français. De plus, l'essence, les vêtements et la nourriture ne sont pas chers, même dans les parcs. Comme l'an dernier, nous avons bien moins dépensé en faux frais que ce que nous avions calculé dans notre budget prévisionnel.

Remarque : une taxe sur les produits et services (GST) de 5 % est appliquée à tout le Canada et à rajouter aux prix indiqués mais il n’y a pas de TVA provinciale en Alberta.  

 

NB : n'ayant pas trouvé de doc excel sur le net pour établir une feuille de calcul des dépenses, j'en ai créé un... le voici ici !

Pourboires

Les pourboires ne sont généralement pas inclus dans les restaurants et bars. Les clients satisfaits laissent généralement un pourboire correspondant à 15 voire 20% de l'addition. Il faut savoir qu'une partie du salaire des employés du tourisme est constitué de ces pourboires, d'où des serveurs vraiment très aimables avec les clients ! 

Pour notre part, nous avons toujours laissé 20% lorsque nous étions satisfaits : les français ont là-bas la réputation d'être radins, il faut démentir cette rumeur ! 

   

 

Connexions électriques

Comme aux USA, le courant électrique du Canada est de 110 volts, et les prises comprennent deux fiches plates parallèles ou deux fiches plates et une fiche arrondie : adaptateur donc nécessaire.

Remarque : tous les appareils électriques 220v fonctionnent avec le 110v mais ils sont très longs à charger de ce fait...



Réservations

Bon, l'ouest canadien est très visité l'été, réservation des hôtels obligatoire, surtout dans les parcs nationaux... nous avons souvent constaté que tous les hôtels affichaient complets à Banff, Jasper, Lake Louise...

(Comme l'an dernier, nous nous sommes fait aider pour nos réservations de vols, voiture et hôtels par l'organisme Amérikasia -organisateur de voyages à la carte)

Si vous devez prendre le ferry pour Vancouver Island, il faut absolument réserver (15 euros de frais) car sinon, l'attente peut être très très longue ! Par contre, pour les excursions sur place, il suffit de réserver la veille (mais comme ils ne décomptent pas votre carte de frais de réservation, vous pouvez le faire à l'avance pour vous faciliter la vie sur place...)

Remarque : sur l'île de Vancouver, pour voir des grosses bestioles marines, préférez les orques à Victoria plutôt que les baleines à Tofino : vous avez plus de chances d'en voir !

 

Accueil

Les canadiens sont très accueillants mais toutefois moins que les américains... l'accueil est disons plus... anglais ! (surtout en Colombie Britannique) En fait, si vous croisez des personnes dans les parcs qui vous disent "bonjour" et "passez une bonne journée"... vous pouvez être sûrs que ce sont des américains !

Et nous avons connu insultes et doigt d'honneur, ce qui ne nous est jamais arrivé aux USA...

Par contre, toujours un accueil enthousiaste dans les commerces, les hôtels et les restaurants (voir plus haut le paragraphe "pourboire"...) : accueil parfois même délirant ! (une caissière qui nous crie "Great !" en nous voyant déposer nos courses sur le tapis roulant... ça nous change de la France ! Quant au récurrent "Excellent" de la réceptionniste de Whistler qui montait sur ses pieds à chaque fois, on en rigole encore...)

Pour laisser une bonne impression des français, n'hésitez pas à proposer de "picker des pictures" des gens pour qu'ils soient tous sur la photo : les touristes canadiens n'osent pas toujours demander mais ils apprécient beaucoup !  



A ne pas manquer :

Tout est beau ! Mais les 4 plus merveilleux souvenirs que je garderai de l'ouest canadien sont quand même :

- le lac Moraine dans le parc de Banff (que l'on peut voir à toute heure du jour mais qui offre l'avantage d'avoir des couleurs magnifiques à mi-journée ce qui est rarement le cas des paysages - en principe toujours plus beaux sous la lumière du début de matinée ou de fin de journée)

Spirit Island sur le lac Maligne dans le parc de Jasper (accessible uniquement en bateau, compter quand même, avec les taxes, 60 dollars par personne pour l'excursion commentée...)

- la nuit au bord d'Emerald Lake dans le parc de Yoho (L'Emerald Lake Lodge est un lodge de charme pour un prix abordable... enfin, pas trop exagéré, quoi !) et la virée en canoë sur le lac au petit matin...

- Toute la Route des Glaciers et surtout le point de vue sur le lac Peyto  

 

Si vous avez du beau temps à Tofino, le survol en hydravion est un grand moment...

Le Royal British Columbia Museum de Victoria a été une très bonne surprise et Victoria est vraiment une jolie ville. Ne pas manquer les Butchart Gardens, à voir de jour comme de nuit (remarque : feux d'artifice tous les samedis soirs l'été). 

La vue sur Vancouver du haut de la Sky Tower vaut le coup, par contre nous n'avons pas expérimenté celle de Calgary (pas très haute...) Par contre, Grouse Mountain est une arnaque l'été : à éviter ! (trop cher pour l'intérêt des attractions proposées)

A partir de Vancouver, n'hésitez pas à aller faire un tour à Seattle qui n'est pas très loin aux USA... c'est une très belle ville pleine de centres d'intérêts !

  

Vous trouverez également sur ce blog :

ici  le programme du circuit USA ET CANADA OUEST ETE 2010 

ici le programme du circuit USA ET CANADA EST ETE 2011

ici le programme du circuit QUEBEC  FEVRIER 2013

 

Pour voir la liste de nos 10 voyages, cliquer ici

 

 

Si vous avez trouvé ce blog utile, merci de me laisser un commentaire !

Si vous avez d'autres questions, vous pouvez également me les poser par l'intermédiaire des commentaires ou en cliquant sur contact dans la case présentation en haut à droite, je vous répondrai...
Alors à bientôt !

                                         

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 11:00

 

 

titre_glossaire.gif

 

 

Les lecteurs non habitués à mon blog peuvent parfois être déroutés par certains items lexicaux (des mots, quoi !) utilisés dans mes reportages...

 

Voici donc quelques définitions très perso !

 

Les 3 Fantastiques : Nous (surnom donné par Delphine)

 

Calamityne : Martine (parce qu'elle provoque beaucoup de catastrophes, surtout en début de voyage quand elle est bien fatiguée et qu'elle décontracte son intelligence)

 

Tine Bassingrave : autre surnom de Martine (quand elle essaye de se la jouer glamour)

 

Ursula Engraisse : surnom de Môa (quand j'essaye môa aussi de me la jouer sexy...)

 

Harrison Fjord du Saguenay : Norbert (au Québec exclusivement)

 

Les Nagareboshi : touristes de provenance asiatique (le surnom est tiré d'un dessin animé japonais intitulé Turbo Rangers... que personne de notre génération ne connait !) parce qu'on n'arrive jamais à déterminer leur nationalité exacte

 

Les Mosticos : même chose pour les touristes d'origine hispanique (par Martine)

 

Les Johnny Depp : dénomination par Charline des points de vue particulièrement beaux devant lesquels je m'extasie avec les mêmes yeux de merlan frit qu'elle-même devant son acteur préféré...

 

Ohlala : belle maison américaine avec tourelle, véranda, balcon sculpté, en bois ou en brique, devant laquelle on s'extasie avec beaucoup de frustration !

 

Ouille ouille ouille : même chose en version nulle

 

Les pissarotes : chutes d'eau de Yosemite (parce que l'été... y'a plus d'eau !) Par extension, toutes les waterfalls.

 

PDJ : Phrase du Jour (quasi-exclusivité de Martine)

 

CDJ : Bêtise du Jour (mais avec un gros mot au début...)

 

AmAzing-oh-my-god : particulièrement beau

 

de-la-mort-qui-tue : encore plus particulièrement beau que précédemment...

 

Reviens voir maman : phrase récurrente de Martine quand elle donne sa carte bleue à un commerçant (variante "Come back to see Mummy")

 

Comment on s'habille demain ? : question quotidienne posée à Môa par Martine qui pense que, sous prétexte que j'ai préparé le voyage, je maîtrise parfaitement les conditions météorologiques des jours à venir.

 

Se lisser les cheveux : désigne toute activité que Martine effectue sans nous... dès qu'on la perd de vue, on décide qu'elle est allée se lisser les cheveux ! (pour les nostalgiques du lisseur, mauvaise nouvelle : dès 2014, Martine est en mode bouclettes !)

 

Faire les courses : acheter de la Bud en grande quantité

 

ça nous glutenne grave : ça nous gonfle vraiment ! (Martine est intolérante au gluten... mais pas à la bière !)

 

Mettre le Frère Jacques : enfiler un caleçon chaud pour affronter le froid du Québec en février

 

Mettre la Fantômette : même chose avec une cagoule noire

 

Valise Bouygues : valise orange de Martine dont on se moquait régulièrement jusqu'à ce que j'achète la même en rose !

 

Valise Barbie : ben, la mienne du coup...

 

Scarlett ou Tomtomette : notre GPS chéri

 

Alma et Mouise : d'après Martine, célèbre film de Ridley Scott tourné à Arches Park

 

TUMPEPALV : "Tu me prends en photo avec la voiture ?" Demande récurrente de Norbert content de conduire un 4X4 en février 2016.

 

Mémorisation toute personnelle par Martine du nom des lieux visités :

Corned Beef National Park : Capitol Reef

Mesa Merdier : Mesa Verde (par extension : toutes les habitations troglodytes des Anasazis)

Youkoulélé : Kokopelli (par extension, tous les pictogrammes et pétroglyphes...)

Champignons State Park : Goblin Valley

Kanicamagus ou Kacacamangus Highway : Kancamagus Highway (dans les White Mountains)

Ocedar Park : Cedar Breaks

Budla ville de Butte

Saguamo : Saguaro NP

Beer ArchCorona Arch (Moab)

Potatoes Road : Potash Road (Moab)

 

 

Par Norbert :

Tacos : Taos (Nouveau-Mexique)

Anastasie : Anasazi

 

Par Maxime :

Chuck Basin : Norris Basin à Yellowstone

 

Bon, y'en a sûrement d'autres : j'attends que mes 2 compères me les rappellent !

 

  Barre-Happy-Face.gif

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 11 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)

Pages Infos