Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 22:45

 

La Photo du Jour

Nola Esplanade Avenue

L'après-midi, pour changer, on se fait le trail des Ohlalas d'Esplanade Avenue où nous continuons à nous extasier... devant les arbres !

 

Située en bordure du Faubourg Marigny et à la lisière du French Quarter et de Treme, cette longue et large artère arborée relie les rives du Mississipi au Bayou St John. C'est le pendant "créole français" du Garden District visité ce matin, aussi calme et reposant... on y croisera toutefois quelques touristes munis de couvertures, chaises pliantes et chapeaux bizarres, il faut dire que nous sommes en plein New Orleans Jazz and Heritage Festival dont nous entendrons les échos au cours de notre promenade, en provenance du Fair Grounds Race Course (hyppodrome) tout proche... (on ne s'y rendra pas mais ça a son importance pour la suite !)

 

Nola Bayou St John

C'est en bus que nous nous rejoignons les rives du Bayou St John, près de l'entrée du City Park dont nous ne visiterons même pas le jardin botanique... Martine n'est pas là pour râler, du coup, ce n'est pas marrant ! (bon, elle bougonne un peu mais en vrai, elle aime !) En fait, nous ne restons que 2 jours à Nola, trop peu de temps pour visiter les quartiers Est dont Esplanade Avenue va être quand même un petit aperçu, mix de belles demeures coloniales du 19e et de cottages créoles parfois plus anciens...

 

Nola Pitot House

Nous commençons par la Pitot House, maison de style colonial français construite en 1799 pour la grand-mère d’Edgar Degas (dont la famille maternelle était donc louisianaise). A l’époque, le bayou St John reliait le lac Pontchartrain à la Mississippi River, et de nombreuses plantations s'étaient installées sur ses rives. Pitot House est la seule qui ait survécu.

 

Nola Pitot House

C'est le même style créole que la plantation Laura que nous avons prévu de visiter demain. Celle-ci est ouverte aussi aux visites guidées de 10h à 15h mais pas aujourd'hui... tant pis pour nous ! Il faudra revenir !

Bon, pour Marie-Laure qui est toujours un peu déçue de ne pas voir les intérieurs... voici le plan de la maison qui révèle la structure classique des demeures de cette époque  : 3 pièces à l'avant qui s'ouvrent sur une large galerie, et 2 pièces plus petites à l'arrière avec une galerie en retrait entre elles.

 

Nola maison rive bayou St John

A côté, une bâtisse bien sympa... mais que dire de la pelouse!

 

Nola Esplanade Avenue Christ

Sans parler de la déco des extérieurs... sont très originaux les nains de jardin ici  !

 

Nola Esplanade Avenue Cabrini Hight School

De toutes façons, la religion est partout... dans les jardins de cette école

 

Nola Esplanade avenue

ou de ce particulier

 

Nola Esplanade Ave Cabrini School

Aux fenêtres

 

Nola Esplanade Our Lady of the Rosary

Impossible de louper l'église catholique, bien imposante... et attendez, le meilleur...

 

Nola Esplanade Grotte de Notre Dame de Lourdes

...dans un petit parc privé, une reconstitution de la grotte de Lourdes !

 

Nola Esplanade Avenue chênes

On tombe rapidement sous le charme de cette avenue presque toute entière couverte par les ramures des chênes de Virginie.

 

Nola Esplanade Avenue chênes

Les racines énormes soulèvent les trottoirs... la promenade n'est pas de tout repos !

 

Nola Esplanade Avenue chênes

Une belle envergure ! (Je parle du tronc, bien sûr…)

 

Nola Esplanade Avenue chênes

Leurs branches touchent même les maisons, à croire qu'elles ne sont jamais taillées.

 

Nola Esplanade Avenue chênes

Norbert trouvent qu'ils ressemblent à des araignées à l'envers

 

Nola Esplanade Avenue chênes

On croirait en effet que les branches sont velues avec la mousse qui les recouvre...

 

 Nola Esplanade Avenue écureuils

En plus ils sont pleins de petits habitants...

Diaporama : chênes centenaires d'Esplanade Avenue
Diaporama : chênes centenaires d'Esplanade Avenue
Diaporama : chênes centenaires d'Esplanade Avenue
Diaporama : chênes centenaires d'Esplanade Avenue
Diaporama : chênes centenaires d'Esplanade Avenue

Diaporama : chênes centenaires d'Esplanade Avenue

A part ça, pléthore de Ohlalas : beaucoup sont des Bed § Breasfast de luxe, certaines sont à vendre, d'autres des musées... On trouve tous les styles :

 

 Italianisant

Nola Esplanade Avenue

 

Nola Esplanade Ave

The Art House

 

Nola Esplanade Ave

Bon, là je ne vois pas trop l'italianisant mais c'est comme ça qu'elle est décrite sur le site de vente !

 

Néo classique

Nola Esplanade Free People of Colors Museum

 Free People of Colors Museum

 

Nola Esplanade Avenue

 

Nola Esplanade Avenue Dufour Baldwin House

Dufour Baldwin House (1859) au 1707 Esplanade Ave

 

D'inspiration victorienne ou Queen Ann

Nola Esplanade Avenue

 

Nola Esplanade Avenue

 

Nola Esplanade Avenue

C'est amusant de voir comme les façades avant donnant sur la rue sont étroites (pour économiser sur les impôts...) par rapport à la profondeur !

 

Nola Esplanade ave

Ces plans créent des aménagements intérieurs très peu fonctionnels, où il faut traverser une pièce pour accéder à une autre... parfois même plusieurs chambres pour rejoindre la cuisine !

 

Mon style préféré... le Gingerbread (= pain d'épices) !

Oui, oui, je vous jure, c'est un style architectural qui existe ! Il est originaire d'Haïti et mêle style victorien et français, toits très pointus, colombages de bois, dentelles ornementales, frises peintes, balustres et pilastres fantaisie...

Nola Esplanade

 

Nola Esplanade Avenue

 

Esplanade Avenue Nola

 

Nola Esplanade avenue

 

 

Des Shotgun Houses et des cottages créoles très colorés

Nola Esplanade avenue Shotgun houses

 

Nola Esplanade Avenue

 

Nola Esplanade Double shotgun

 

Nola Esplanade Avenue

 

Nola Esplanade Avenue

 

Nola Esplanade Avenue Shotgun Houses

 

 

Et avec toujours une belle végétation et des jardins bien entretenus...

Nola Esplanade Avenue

 

Nola Esplanade Avenue

 

 

Certaines retiennent tout particulièrement notre attention...

Musson Degas House

Musson Villa au 2306 Esplanade Avenue est la demeure de la famille créole d'Edgar Degas qui y séjourna 6 mois en 1872 suite à un deuil qui l'avait plongé en dépression... Il y retrouva visiblement l'énergie créatrice, après 2 ans sans peindre, puisqu'il en rapporta 4 dessins et 18 toiles considérées comme les débuts du mouvement impressionniste.

 

Musson Degas House

A l'origine, le manoir était l'un des plus impressionnants de la région mais il a été coupé en deux résidences séparées, une partie ayant été déplacée de 6 mètres.

 

Musson Degas House B§B

Un bâtiment a été aménagé en Bed and Breakfast (ici, la photo d'une chambre prise sur leur site) tandis que dans l'autre, un musée retrace la vie de Degas et propose de visiter sa chambre et son atelier de peinture. Les visites guidées (30$ quand même...) sont assurées par ses arrières-petites nièces.

 

Esplanade Avenue Degas petite Danseuse
Esplanade Avenue Degas Petite Danseuse

En raison de la vue défaillante du peintre et de la luminosité du soleil de Louisiane, toute la collection de la Nouvelle-Orléans a été peinte à l'intérieur de ce qui s'appelle aujourd'hui Degas House.

 

 

Esplanade Avenue

Remarquables aussi ces 3 maisons de ville aux couleurs de Candy Crush dont l'une d'entre elle, la "Belle Esplanade" en rouge, est également un B§B luxueux...

 

Nola La Belle Esplanade

5 chambres-suites décorées aux couleurs des façades et portant des noms français comme Les Fleurs, la France, le Pelican...

 

Esplanade Avenue Candy Crush House

Celle-ci est disponible à la location !

 

Quand je vous parlais de chapeaux bizarres...

 

1819 Esplanade Avenue

Au 1819, cette belle maison qualifiée sur les agences immobilières de "Renaissance revival" (gros pléonasme...) sera la vôtre pour 2 millions de dollars, je ne sais pas si le chien de décoration est vendu avec ou pas...

 

et bien sûr, un aperçu de l'intérieur pour Marie-Laure (c'est vrai que c'est beau... d'autant plus que la maison est vendue entièrement meublée... D'autres photos en cliquant ici !)

 

Nola peinture transformateur

Alors lui, peint sur un transformateur, il a l'air super content mais à partir de ce moment de notre balade, nous, on l'est beaucoup moins... On tente de reprendre un bus pour rentrer à l'hôtel mais aucun ne s'arrête... on les voit passer bondés et on a beau à chaque fois avancer jusqu'à l'arrêt suivant, ça ne les vide pas pour autant ! Ils ramènent tous en centre-ville le public du festival de Jazz (qui rassemble quand même chaque année 500 000 spectateurs autour de 14 scènes...) et on commence à se dire que cette balade n'était peut-être pas un bon plan aujourd'hui !

 

Nola carte Esplanade Avenue Frenchmen Street

A force d'avancer jusqu'à l'arrêt suivant, on finit par rejoindre Rampart Street...

Du coup, quitte à être arrivés jusque là,  je propose à Norbert d'aller faire un tour sur Frenchmen Street...

 

 

Nola Frenchmen street

...qui est la deuxième artère la plus animée la nuit après Bourbon Street (en plus, ça tombe bien... la nuit arrive !)

 

Frenchmen Street

On ne regrettera pas ces kilomètres supplémentaires...

Bâtiments colorés façon créole,

 

Frenchmen Street

ambiance bohème et arty,

 

Frenchmen Street

fréquentation jeune,

 

Frenchmen Street

et surtout musiciens de qualité... en fait, par rapport à Bourbon Street que nous avons déjà expérimentée hier soir, on a l'impression que les gens viennent ici pour écouter de la bonne musique et non pour se bourrer la g..... !

 

Frenchmen Street marché

On fait un petit tour au marché des artisans... alors là, quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi nous n'avons acheté aucune affiche vintage alors qu'on adore ça ?

 

Frenchmen street double shotgun house

Donc maintenant, grâce à moi, vous êtes incollables en architecture et vous avez tout de suite reconnu une double Shotgun mâtinée de Gingerbread...

 

Nola Bourbon Street

Après notre balade nocturne dans Bourbon Street hier, Norbert m'a dit quelque chose comme "C'est bon, il faut faire ça une fois dans sa vie mais là, ça m'a suffi... je ne le ferai pas 2 fois !" Sauf que maintenant, pour rentrer à l'hôtel, nous sommes obligés de repasser par le Vieux Carré...

 

Nola Bourbon Street

En fait, La Nouvelle-Orléans, ambiance bon enfant et douceur de vivre dans la journée, devient complètement folle le soir !

 

Nola Bourbon Street

Sur Frenchmen comme sur Bourbon, c'est la cacophonie totale dès que la nuit tombe ! Les bars se succèdent avec chacun son orchestre de musique placé toujours près de la porte d'entrée... qui reste ouverte !

 

Nola Bourbon Street

Dans la rue, c'est donc un joyeux mais pénible brouhaha composé de musiques différentes à haute teneur sonore...

 

Bourbon street

et des rires tonitruants d'individus à haute teneur d'alcool... Bon, là je ne dis pas que les personnes ci-dessus sont fortement alcoolisées... c'est juste pour vous montrer la taille des verres !

 

Nola Bourbon Street

Tout ça accompagné de lumières multicolores qui clignotent partout... même sans boire, on va rentrer à l'hôtel complètement saouls !

 

Bourbon street

En fait, là, il n'y a pas encore trop de monde car ce n'est que le début de la soirée... hier soir, on devait jouer des coudes dans la foule et essayer d'éviter les gens qui dansaient dans la rue avec leur immense verre de cocktail dans la main !

 

Nola Bourbon Street

Mais les restos sont pleins à craquer..

 

Bourbon Street Fritzel's

On entre dans quelques bars de bon jazz comme le Fritzel's (Tiens ? Bonjour monsieur le pirate !)

 

Nola Fritzel's

Déco du plafond

 

Ok, je sais, tout à l'heure je vous ai fait croire qu'on n'avait rien bu... bon, y'en a quand même un qui a pris du coca (je ne dénoncerai personne, mais ce n'est pas moi !)

 

Nola Canal Street

On rejoint Canal Street, très belle aussi la nuit

 

Canal Street

 

Canal Street Nola

C'est beau mais franchement, avec 14 kilomètres dans les pattes et le ventre vide depuis midi, on n'en peut plus ! ! !

 

Nola Canal Street

En plus, demain nous devons être en forme : départ de bonne heure de la Nouvelle-Orléans pour le pays Cajun via la route des Plantations... oui, Marie-Laure, on va enfin visiter l'intérieur des maisons !

 

Good Night !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 11 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)

Pages Infos